AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Un goût familier... [Dawson J. Miller]

Aller en bas 
AuteurMessage
Melissa Evans

Melissa Evans

Nombre de messages : 140
Age : 23
Localisation : Sur mon nuage noir...
Humeur : En Alternance...
Date d'inscription : 26/08/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Je connais tes pensées ; comme une goût de rouille sur la langue.
Statut: Elève
Relations:

Un goût familier... [Dawson J. Miller] Empty
MessageSujet: Un goût familier... [Dawson J. Miller]   Un goût familier... [Dawson J. Miller] I_icon_minitimeVen 16 Avr - 20:25

    Je n'avais pas de cours avant plusieurs heures et j'avais décidé d'aller m'asseoir dans le parc de l'académie. C'était un endroit relativement calme où je n'avais pas besoin de mettre mes écouteurs ou de me concentrer pour bloquer les pensées des autres élèves. De plus, j'avais fait exprès de m'installer dans un coin relativement isolé pour être sûre que personne ne viendrai me voir. Et pourtant, je sentais que quelqu'un allait venir. Tous les élèves étaient en cours. Tous ou presque. Un goût familier envahit ma bouche. Celui du respect. Celui de la confiance. Et l'image que j'avais transmise à celui qui arrivait me traversa à nouveau l'esprit. Une poignée de main.

    Je fermai les yeux. Je devais m'entraîner à prévoir chaque geste de chaque personne. Ça faisait également parti de ce que je devais savoir faire pendant mon apprentissage. En plus de parvenir à bloquer le flux des pensées. Je fermai donc les yeux et baissai la tête. Le jeune homme traversa la pelouse pour arriver jusqu'au banc où j'étais assise. Ou plutôt où je n'étais pas assise. Car de toucher un objet me communiquait tout ce que les gens qui l'avaient touché avant avaient pensé. Et j'avais souvent vu des couple s'embrasser amoureusement sur ce banc précis. Pour être à l'abri des regards comme je le faisais en ce moment. J'avais donc choisi de m'étendre dans l'herbe car les végétaux ne pensaient pas et ne communiquait pas les pensées des autres. Je l'attendais avec impatience. Dawson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawson J. Miller
Jean-Paul l'Eboueur + Lolotte La Carotte = <3
Dawson J. Miller

Nombre de messages : 262
Age : 23
Date d'inscription : 07/02/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Transformation en Loup (a)
Statut: Elève
Relations:

Un goût familier... [Dawson J. Miller] Empty
MessageSujet: Re: Un goût familier... [Dawson J. Miller]   Un goût familier... [Dawson J. Miller] I_icon_minitimeJeu 13 Mai - 19:50

Vive le vent, vive le vent, vive le vent d'hiver ... Non, vous ne rêvez pas, je suis bel & bien en train de chanter " vive le vent " de Mr le père noël, bah quoi, moi aussi j'ai bien le droit d'avoir mes moments de folie,s heureusement, j'étais tout seul dans les couloirs, je me permettait ce genre d'écart de comportement. Bref, j'avais mon sac sur mon épaule et je pensais à toutes sortes de choses, a ma vie ici, dans l'académie, non pas que je déprimais, j'étais même content d'être ici, j'avais retrouvé ma sœur, j'avais fais une très belle rencontre, Mélissa, je ne regrettais rien.

Je marchais dans l'académie pour rejoindre la cour, j'avais envie de prendre l'air, puis, comme je n'avais pas cour, tout ça quoi, je sortais, je posais mon sac sur un banc et je m'asseyais pour souffler. Il n'y avait pas grand monde, je regardais ma montre, ouais, je savais pas, je regardais à droite et à gauche, comme ça, pour observer, quand je vis dans l'herbe, je ne comprit pas, il y avait un banc juste à côté, je me levais , alla vers elle et levais un sourcil. Je m'assis à côté d'elle. Salut !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melissa Evans

Melissa Evans

Nombre de messages : 140
Age : 23
Localisation : Sur mon nuage noir...
Humeur : En Alternance...
Date d'inscription : 26/08/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Je connais tes pensées ; comme une goût de rouille sur la langue.
Statut: Elève
Relations:

Un goût familier... [Dawson J. Miller] Empty
MessageSujet: Re: Un goût familier... [Dawson J. Miller]   Un goût familier... [Dawson J. Miller] I_icon_minitimeJeu 13 Mai - 20:04

    Il ne semblait pas encore m'avoir vue. Il regardait autour de lui, cherchant certainement un endroit où s'installer pour profiter de son heure libre. Moi j'avais terminé tous mes cours ; et pour toute la journée. J'avais donc tout mon temps pour discuter avec lui. Cela me procurait tout le bien dont j'avais besoin pour supporter le bruit des autres. Un loup-garou a lui aussi des sens bien aiguisé et il avait l'air de me comprendre. Il avait l'air... Pendant que je pensais à cela, il tourna son regard vers le carré d'herbe verte où j'étais allongée. Il était tout près. Je pouvais sentir toutes ses émotions. Il était heureux. Je vis l'image d'une fille. Plus jeune que lui. Une pointe de jalousie germa dans mon cœur mais se volatilisa lorsque je compris qu'il s'agissait de sa sœur. Enfin le jeune homme se décida à me rejoindre. Il leva un sourcil, sans doute étonné que je ne me sois pas assise sur le banc enfoncé dans les gravillons près de moi. Je me préparai à le surprendre ; comme j'aimais bien le faire en jouant avec les pensées des autres. Je n'avais pas mon Mp3 sur les oreilles et je pouvais sentir tout ce qu'il ressentait. Je répondis à son salut avec un sourire plus grand que ceux que j'avais l'habitude d'offrir. Celui-ci me fit presque mal aux commissures des lèvres. Mais c'était pour un être dont je souhaitais gagner la confiance et l'amitié. Après cela, je me lançai dans ma surprise habituelle :

      - Tu te demandes pourquoi je ne me suis pas assise sur le banc juste là c'est ça ?


    J'indiquai le banc d'un geste vague de ma main gantée. Celle-ci retomba dans l'herbe, près de la main de Dawson. Je restai là un bon moment à contempler le ciel, attendant que le jeune homme me réponde. J'aimais le son doux et ténu de sa voix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawson J. Miller
Jean-Paul l'Eboueur + Lolotte La Carotte = <3
Dawson J. Miller

Nombre de messages : 262
Age : 23
Date d'inscription : 07/02/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Transformation en Loup (a)
Statut: Elève
Relations:

Un goût familier... [Dawson J. Miller] Empty
MessageSujet: Re: Un goût familier... [Dawson J. Miller]   Un goût familier... [Dawson J. Miller] I_icon_minitimeVen 14 Mai - 20:46

" Tu te demandes pourquoi je ne me suis pas assise sur le banc juste là c'est ça ? " Oui, je me le demandais quand on pouvait s'asseoir, mais après tout, elle faisait ce qu'elle voulait, si elle avait envie de s'asseoir dans l'herbe, elle s'asseyait dans l'herbe, ce qui serait dommage, c'est que après, ses habits deviendraient tout vert, bah, c'était beau le vert, je n'avais rien contre le vert. Bref, je me penchais vers Mélissa pour mieux la voir & je m'efforçais de ne penser à rien, pour lui faciliter la tâche, quand sa main tomba près de la mienne, je m'empressais de la retirer pour éviter que celles-ci ne se touchent, je voulais épargner mes pensées à Mélissa et je ne voulais pas savoir les siennes, je souriais.

■ Oui, je me le demande, pourquoi tu es assise dans l'herbe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melissa Evans

Melissa Evans

Nombre de messages : 140
Age : 23
Localisation : Sur mon nuage noir...
Humeur : En Alternance...
Date d'inscription : 26/08/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Je connais tes pensées ; comme une goût de rouille sur la langue.
Statut: Elève
Relations:

Un goût familier... [Dawson J. Miller] Empty
MessageSujet: Re: Un goût familier... [Dawson J. Miller]   Un goût familier... [Dawson J. Miller] I_icon_minitimeSam 15 Mai - 13:10

    Je le remerciai du regard, lui faisant comprendre qu'il avait bien fait. C'était, en fait, mon premier ami. Le premier qui ne me prenait pas pour une folle. Le premier qui ne me hurlait pas dans l'esprit et faisait tout pour ne pas le faire. Je ne voulais pas tout gâcher. Pas maintenant que tout avait si bien commencé. Une larme de bonheur perla au bord de mon œil. Je l'essuyai d'un revers de main avant de me remettre à regarder fixement le ciel bleu. J'allait répondre à sa question. Il fallait juste qu'il soit patient. Mais il l'avait compris. Il ne m'avait pas encore tout à fait cernée mais avait compris toutes mes réactions. Il me connaissait presque par cœur. Comme si nous nous étions rencontrés plusieurs années en arrière...

      - Les objets me procurent les pensées de ceux qui les ont touchés avant. Je marquai une petite pause, réfléchissant. Devais-je lui dire pourquoi exactement j'avais refusé de m'asseoir sur le banc ? J'estimai que oui et poursuivi : Il y a beaucoup de couples qui viennent ici pour s'embrasser à l'abri des regards indiscrets... Je tiens pas particulièrement à sentir tout ça. Tu comprends ?


    Bien sûr qu'il comprenait. Ma dernière question était plus qu'idiote. Mais je ne pouvais pas l'effacer de sa mémoire. Je risquai de ne pas arriver à mes contrôler et à le transformer en légume. Comme je l'avais fait avec un ami... A ce souvenir, une nouvelle larme roula sur ma joue. Cette fois je ne cherchai pas à la faire disparaître. Je reniflai. Du dégoût de moi-même. Je pouvais être comparée à un monstre ; cela ne me gênerait pas.

    J'avais envie de poser une question à Dawson. Lui qui me comprenait si bien. J'avais envie de lui demander comment il me considérait. Comme une amie ? Comme une simple connaissance ? Ou comme un objet censé attiser sa curiosité maladive ? Je le lui demandai par ce même signe. Celui que je lui avais envoyé pour la première fois. Une poignée de main suivie cette fois-ci d'un point d'interrogation. Il fallait que je sache.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawson J. Miller
Jean-Paul l'Eboueur + Lolotte La Carotte = <3
Dawson J. Miller

Nombre de messages : 262
Age : 23
Date d'inscription : 07/02/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Transformation en Loup (a)
Statut: Elève
Relations:

Un goût familier... [Dawson J. Miller] Empty
MessageSujet: Re: Un goût familier... [Dawson J. Miller]   Un goût familier... [Dawson J. Miller] I_icon_minitimeDim 16 Mai - 19:22

" Les objets me procurent les pensées de ceux qui les ont touchés avant. " Oh la pauvre, elle était pas aidé. Je la plaignais d'un côté, elle ne pouvait même plus s'asseoir sur un banc sans être dérangé par des pensées. " Il y a beaucoup de couples qui viennent ici pour s'embrasser à l'abri des regards indiscrets... Je tiens pas particulièrement à sentir tout ça. Tu comprends ? " Ah, je comprenais mieux, je ne pu m'empêcher de sourire, puis, je vis une petite larme couler sur sa joue, mon sourire s'effaça et je me rapprochais de Mélissa pour mieux la voir.

Pourquoi tu pleurs ?

Bon, ma question, limite je dirais, maintenant, je vis une image se former dans mon esprit, la même poignée de main que l'autre jour mais suivit d'un point d'interrogation, j'avais bien compris sa question, mais comment y répondre ? Par la pensée ? Ou par la parole ? Par la pensée, mais avec quel image ? C'était dur. Je me sentais un peu perdu là, j'avais un peu peur de me rendre ridicule devant elle, comme première étape, je lui renvoyais la poignée de main en espérant qu'elle comprenne que c'était mon amie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melissa Evans

Melissa Evans

Nombre de messages : 140
Age : 23
Localisation : Sur mon nuage noir...
Humeur : En Alternance...
Date d'inscription : 26/08/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Je connais tes pensées ; comme une goût de rouille sur la langue.
Statut: Elève
Relations:

Un goût familier... [Dawson J. Miller] Empty
MessageSujet: Re: Un goût familier... [Dawson J. Miller]   Un goût familier... [Dawson J. Miller] I_icon_minitimeDim 16 Mai - 19:40

    Sa question me troubla. Pouvait-on appeler une simple larme pleurer ? Mais ce n'était pas de sa faute. Il ne pouvait pas ignorer cette larme qui gisait maintenant sur un brin d'herbe. Elle serait bientôt absorbée. Envolée. Disparue cette larme qui me valait une question embarrassante. Je ne voulais pas y répondre. Mais je ne pouvais pas lui faire cela. Alors j'attendis. Son souffle n'était plus qu'à quelques centimètre de mon visage. Je préférai détourner mon regard. Sans quoi une envie irrésistible de m'allonger dans ses bras et de me laisser aller à lui. Comme un enfant qui a besoin de tout l'amour de ses parents.

      “Non, ça va.”


    Je ne voulais pas l'affoler. J'essuyai la trace humide d'un revers de manche et décochai un sourire à Dawson pour souligner que j'allais réellement bien. En sa compagnie, tous mes soucis disparaissaient et je pouvais ne penser à rien. Dans mon cas et avec ce satané don de télépathie, ce n'était pas chose facile et lui me permettait de m'évader. En silence et sans Mp3 à fond dans les oreilles. Une image qui me réchauffa le cœur interrompit le cours de mes pensées. Une poignée de main. Alors c'était vrai ? Nous étions amis ?

    Peut-être que je devrais lui révéler mon secret. Celui d'avoir transformé en légume le père d'un être cher. Celui d'être un monstre. Maintenant que nous étions amis il fallait que je lui accord ma confiance. Mais pourtant quelque chose me disait qu'il fallait que j'attende. Au moins encore un peu. Attendre qu'il me prouve que je peux lui faire confiance en toute circonstance. Alors je lui offrirai ce que la plupart des gens rêvent de faire avec moi : me toucher. Je lui donnerai mes pensées et mes émotions sans en retenir aucune. Lui pourra retenir les siennes. Mais je serai déçue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawson J. Miller
Jean-Paul l'Eboueur + Lolotte La Carotte = <3
Dawson J. Miller

Nombre de messages : 262
Age : 23
Date d'inscription : 07/02/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Transformation en Loup (a)
Statut: Elève
Relations:

Un goût familier... [Dawson J. Miller] Empty
MessageSujet: Re: Un goût familier... [Dawson J. Miller]   Un goût familier... [Dawson J. Miller] I_icon_minitimeJeu 27 Mai - 14:00

C'est vrai, pourquoi elle pleurait, je ne voulais pas la voire pleurer, je n'aimais pas la voire pleurer, j'avais dis un truc qui fallait pas dire ? je me sentais mal du coup, je la regardais en me mordant nerveusement la lèvre inférieur. Elle m'affirmais que ça allais, tant mieux, même si je n'étais pas totalement convaincus, je me contentais de sourire. A ce moment là, j'avais envie de la toucher et de la prendre dans mes bras, mais je me l'interdisais, je ne pouvais pas tant qu'elle ne contrôlait pas encore son don. Je passais ma main dans mes cheveux, énième geste nerveux. Il fallait parler, je passais légèrement pour un idiot.

- Et sinon, tu racontes quoi de beau.

Je me doutais bien que ce n'était pas vraiment ce qu'elle attendait mais bon, il fallait bien que je dise quelque chose, et aussi changer de sujet, ça nous ferais du bien aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melissa Evans

Melissa Evans

Nombre de messages : 140
Age : 23
Localisation : Sur mon nuage noir...
Humeur : En Alternance...
Date d'inscription : 26/08/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Je connais tes pensées ; comme une goût de rouille sur la langue.
Statut: Elève
Relations:

Un goût familier... [Dawson J. Miller] Empty
MessageSujet: Re: Un goût familier... [Dawson J. Miller]   Un goût familier... [Dawson J. Miller] I_icon_minitimeDim 30 Mai - 16:26

    Que pouvais-je lui raconter ? Que j'en avais marre de ce pouvoir qui me rendait complètement asociale ? Que je n'arrivais à accorder ma confiance à personne ? Qu'il m'était et me serai toujours impossible de vivre une relation amoureuse sans donner une migraine terrible à celui que j'embrasserai ? Mais je n'aimais pas me plaindre. Et Dawson n'apprécierait pas non plus. J'avais bien senti, quand nous étions dans les ruines, qu'il n'avait pas aimé lorsque je m'étais apitoyée sur mon sort. Je voulais donc lui épargner mes sanglots et mes jérémiades. Et, surtout, je ne voulais pas qu'il parte et ne veuille plus jamais m'adresser la parole. Je commençais tout juste à bien vouloir lui accorder ma confiance - chose que je n'avais jamais fait auparavant - et je ne voulais pas perdre une personne si proche d'être mon ami. Je décidai donc de lui raconter le cours avec Zackary, ou plutôt de lui dire que Mustang m'avait donné un cours pour m'aider à contrôler les sentiments et pensées des autres.

      “J'avais un cours tout à l'heure. Pour m'aider à contrôler le flux des pensées des autres. Ç'a été laborieux et plutôt fatiguant. Même parfois douloureux. Mais le prof' m'a dit que c'était bien.”


    J'étais plutôt contente de ne plus avoir à me bousiller les tympans avec le son de ces guitares désaccordées. Même si ce pouvoir me servait parfois à bien des choses ; comme par exemple à éloigner les gens que je ne voulais pas voir... mais aussi ceux que je voulais voir. C'était une bonne chose que je puisse enfin bloquer le flux d'un certains nombre de pensées. Maintenant j'allais pouvoir vivre une vie à peu près normale. J'avais envie de devenir une amie fidèle de Dawson. Que nous nous fassions mutuellement confiance. Et pour cela, je m'étais juré de ne pas utiliser mon pouvoir pour adapter mes goûts en fonction des siens. Je m'offrirais à lui telle que j'étais d'habitude et il ne restait plus qu'à espérer qu'il m'accepte.

      “Si tu veux passer à mon appart' un jour, n'hésite pas.


    Je me dis que je serais heureuse qu'il vienne passer une soirée amicale avec moi. Mais je savais qu'il n'accepterait certainement pas. Pas forcément par peur de moi. Mais par peur du regard des autres, après. Et surtout du regard de sa sœur, Heaven. Mais il aurait raison de refuser. On avait rien à gagner à traîner avec une fille comme moi, c'était certain. On avait même plutôt pas mal de choses à perdre. Et c'était compréhensible que le garçon préfère une bonne réputation à l'académie qu'une folle en amie. D'autant qu'il devait déjà avoir beaucoup d'amis et d'amies ; et même peut-être une petite amie. Ou même une foule d'admiratrice. Car autant le dire, Dawson avait un charme fou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawson J. Miller
Jean-Paul l'Eboueur + Lolotte La Carotte = <3
Dawson J. Miller

Nombre de messages : 262
Age : 23
Date d'inscription : 07/02/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Transformation en Loup (a)
Statut: Elève
Relations:

Un goût familier... [Dawson J. Miller] Empty
MessageSujet: Re: Un goût familier... [Dawson J. Miller]   Un goût familier... [Dawson J. Miller] I_icon_minitimeJeu 8 Juil - 18:44

" J'avais un cours tout à l'heure. Pour m'aider à contrôler le flux des pensées des autres. Ç'a été laborieux et plutôt fatiguant. Même parfois douloureux. Mais le prof' m'a dit que c'était bien. " Si le prof a dit que c'était bien, c'est que ca devait sûrement l'être, Dawson n'en doutait pas, ce dernier lui lança un petit sourire, sûr que les cours de cette académie allait l'aider à contrôler son pouvoir, d'un côté, le jeune homme était content pour son ami, c'est qu'il n'aimait pas la voire " souffrir " il était déjà content qu'un des professeurs s'occupe d'elle, c'était déjà bien. " Si tu veux passer à mon appart' un jour, n'hésite pas " Cette phrase ne manqua pas de faire plaisir au jeune loup, ce n'était pas rien d'inviter quelqu'un chez soi, il fallait minimum être ami, cela lui confirmait qu'ils étaient bel et bien amis et il ne pouvait qu'être heureux et il ne cacha pas sa joie, il hocha doucement la tête. Je passerais, c'est lequel ton appart ? demanda t'il histoire ce connaître l'adresse, il se ferait un plaisir d'aller chez elle, un soir, une journée, pour apprendre à plus la connaître, ce que venait de lui dire Melissa l'avait rempli de joie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melissa Evans

Melissa Evans

Nombre de messages : 140
Age : 23
Localisation : Sur mon nuage noir...
Humeur : En Alternance...
Date d'inscription : 26/08/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Je connais tes pensées ; comme une goût de rouille sur la langue.
Statut: Elève
Relations:

Un goût familier... [Dawson J. Miller] Empty
MessageSujet: Re: Un goût familier... [Dawson J. Miller]   Un goût familier... [Dawson J. Miller] I_icon_minitimeJeu 8 Juil - 19:47

    Le soleil de l'après-midi me brûlait la peau du visage, seule partie de mon corps exposée à la lumière du jour. Je plissai les yeux et détournai mon regard de la boule de feu géante qui réchauffait la terre. C'était un embêtement de plus qui ne me facilitait pas vraiment la vie. Ma peau, si blanche, était peu habituée à la lumière entêtante de l'astre diurne et rougissait rapidement lorsque ses rayons obstinés l'éclairaient. Mais la joie qui éclairait le visage de Dawson me fit rapidement oublier la douleur des rayons ultra-violets sur ma peau. J'esquissai un sourire et les commissures de mes lèvres me firent souffrir pendant un instant, comme une vieille porte rouillée que l'on a pas ouverte depuis des années. J'étais peu habituée à sourire et je ne l'avais pas fait depuis bien longtemps. Mais le fait de pouvoir faire ce geste à nouveau me procurait un plaisir immense. Je considérais maintenant Dawson comme un véritable ami et rien d'autre. Il faudrait plus que ça pour qu'il devienne mon confident. Pour cela, il faudrait que je me confie à lui et que lui se confie à moi. Et la meilleure façon pour cela était... le contact.

    Lorsqu'il me demanda l'adresse de mon appartement, je sus qu'il viendrait vraiment, qu'il ne disait pas ça rien que pour me faire plaisir. Ce n'était pas uniquement les mots qu'il avait employés mais le ton de sa voix et les étoiles qui brillaient dans ses yeux. Je lui faisais une confiance presque aveugle. Pas encore totale mais il ne manquait que des instants importants passés ensembles pour que je puisse me fier totalement à lui. Sans redouter un seul instant d'être trahie. A nouveau, je souris et me rendis compte que je ne lui avais toujours pas répondu. Mais je connaissais sa patience et ne parlai pas tout de suite. Je fermai les yeux et essayai d'imaginer la suite de l'histoire. Je n'étais pas douée d'un don de voyance mais j'aimais à essayer de voir dans l'avenir. Même si, la plupart du temps, ce qui se passait n'était pas exactement ce à quoi je m'attendais... et plutôt complètement opposé. J'ouvris les yeux, satisfaite de ce que j'avais imaginé, et tournai mon regard vers Dawson, un maigre sourire sur mes lèvres.

      “Il est entre celui de Kaysano et celui de Great. Mais mon nom est marqué dessus tu sais. Comme ça tu pourras t'amuser à le chercher.”


    Je me redressai et restai assise dans l'herbe à fixer l'édifice imposant qui constituait le corps principal de l'académie. Plus loin, les deux immeubles d'HLM se dressaient de toute leur hauteur vers un ciel sans nuage. Le parc de l'académie était désert mis à part quelques étudiants qui lisaient avec avidité des livres de leçons. Je levai les yeux au ciel, consternée par cette soif d'apprendre. Mais ils étaient silencieux et si je ne me concentrais pas sur eux, je ne pouvais entendre dans mon esprit leurs leçons ennuyantes. C'était mieux comparé à ces pimbêches qui discutaient des ragots de l'académie, débattaient sur le garçon le plus beau, le plus musclé ou le plus sympa ou se moquaient des filles dont elles étaient jalouses, prétendant qu'elles n'étaient pas assez bien pour le mec avec qui elles sortaient. Ces filles étaient pathétiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawson J. Miller
Jean-Paul l'Eboueur + Lolotte La Carotte = <3
Dawson J. Miller

Nombre de messages : 262
Age : 23
Date d'inscription : 07/02/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Transformation en Loup (a)
Statut: Elève
Relations:

Un goût familier... [Dawson J. Miller] Empty
MessageSujet: Re: Un goût familier... [Dawson J. Miller]   Un goût familier... [Dawson J. Miller] I_icon_minitimeVen 9 Juil - 4:31

Ce n'était pas très loin de chez Dawson ça, le jeune loup ne pouvait qu'être heureux. mais une fois encore, il se retrouva dans une situation plutôt embarrassante, pourquoi ? Parce qu'il n'avait rien à dire et qu'un blanc s'installa rapidement entre les deux jeunes gens, mais pourtant, ce silence ne le dérangeait pas plus que ça, il regardait Mélissa en souriant, il était bien avec elle, depuis son arrivée à l'académie, il n'avait pas vraiment eu le temps d'avoir de vrais amis, juste des connaissances, il savait, il sentait qu'avec Mélissa, ça allait durer. Leur amitié allait durer ... l'amitié ? Il est encore trop tôt pour se prononcer à ce sujet.

Dawson ne dit toujours rien et Mélissa non plus, ce silence ne l'embarrassait que dans le fait que Mélissa attendait sûrement qu'il dise quelque chose, un truc, qu'il fasse quelque chose pour faire disparaitre ce bruit, mais ce silence avait quelque chose d'agréable? Dawson se coucha dans l'herbe en caressant les brins et posa sa tête sur une main qu'il tenait grâce à son coup toujours en regardant Mélissa avec sur son visage, un sourire.

Il avait de quoi sourire, Mélissa l'avait clairement invité à passer chez elle un jour, chose qu'il ne manquera pas de faire, et il était là en sa compagnie et c'est sûrement la chose qui le ravissait le plus, être avec elle, ça lui passait le temps et ca lui faisait du bien. Depuis leur rencontre dans les ruines, il avait la sensation d'avoir une amie, il savait qu'il allait pouvoir compter sur elle, du moins il espérait même si il n'en doutait pas une minute pour ne pas dire seconde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melissa Evans

Melissa Evans

Nombre de messages : 140
Age : 23
Localisation : Sur mon nuage noir...
Humeur : En Alternance...
Date d'inscription : 26/08/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Je connais tes pensées ; comme une goût de rouille sur la langue.
Statut: Elève
Relations:

Un goût familier... [Dawson J. Miller] Empty
MessageSujet: Re: Un goût familier... [Dawson J. Miller]   Un goût familier... [Dawson J. Miller] I_icon_minitimeSam 10 Juil - 15:45

    Un long silence s'installa entre nous tandis que j'observais le ciel en fuyant le soleil. C'était comme un jeu entre cet astre diurne, brûlant et aveuglant, et moi qui détestait sa lumière et sa chaleur. Je finis par fermer les yeux. Mais les rayons de cette boule de feu géante et entêtée ma brûlaient les paupières et je dus poser une main protectrice sur mes yeux pour qu'ils ne soient pas offensés de cette vive lumière. Je sentais le regard de Dawson peser sur moi, comme une plume légère qui vous caresse le visage. Il semblait à la fois gêné et tout à fait indifférent à ce silence ; à ce blanc entre nous. Je me redressai et tournai définitivement le dos au soleil pour plonger mon regard dans celui du jeune homme. Bien sûr, je ne souhaitais pas lire dans ses pensées mais je ne pu faire autrement et captai quelques bribes de ses sentiments. Ainsi, je sentis un goût de violette sur ma langue, signe que mon ami était heureux de mon invitation. Je lui offris un sourire pour lui rendre celui qu'il me donnait depuis un bon moment déjà et qui ornait toujours son visage. Je n'attendais pas de lui qu'il dise quelque chose mais lui semblait penser que c'était le cas. Or, je ne voulais pas le mettre mal à l'aise. C'est pourquoi je décidai de lui poser une simple question.

      “Tu arrives à maîtriser un peu ton pouvoir ?”


    Ça devait être difficile pour lui, maîtriser sa transformation. Mais au moins, il n'était pas constamment sous la forme d'un loup bipède avec des crocs immenses et de la bave aux lèvres. Moi, mon don me poursuivait même lorsque je dormais - si toutefois j'arrivais à dormir - et me donnait la plupart du temps d'affreuses migraines. Néanmoins, ces maux de têtes pendant lesquels j'étais paralysée de douleur pendant des heures jusqu'à ce que le silence fasse apaiser mes souffrances étaient beaucoup moins douloureux depuis que j'avais eu mon cours avec Zackary. D'ailleurs, j'avais été déçue d'apprendre qu'il avait quitté l'Académie et que je n'avais pu avoir qu'un seul cours avec lui. Mais c'était comme ça et je ne pouvais rien y changer. J'avais vu son histoire une fois, ses souvenirs horribles et son enfance triste à me faire pleurer. Je n'étais pas vraiment sûre de pouvoir revoir ce film dramatique une deuxième fois...

    Je détournai le regard des yeux profond de Dawson pour ne pas capter d'autres choses qui ne me regardaient pas. Nous ne nous étions rencontrés qu'une seule fois avant celle-ci et c'était la première fois depuis de nombreuses années que j'accordais ma confiance à quelqu'un ; et à un garçon qui plus est ! J'étais emballée et effrayée par cette évolution dans mon intérieur. Mon caractère, grâce à mon nouvel ami, semblait en train de se métamorphoser. Mais je restais toujours la Melissa noire et suicidaire, celle qui est égoïste et qui peut lire dans les esprits des gens pour les faire chanter ensuite. Aux yeux des gens, je suis cette Melissa-là. Mais aux yeux de Dawson, je semble être tout autre chose. Il semble qu'il me considère comme une jeune fille normale. La Melissa que je souhaiterais être. Pas le reine des garces ou la paumée qui n'a pas d'amis. Ce jugement me soulageais ; quelqu'un était différent des autres en ce monde et il m'appréciait telle que j'étais sans me demander de changer. Et si je changeais, ce n'étais pas de mon plein gré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawson J. Miller
Jean-Paul l'Eboueur + Lolotte La Carotte = <3
Dawson J. Miller

Nombre de messages : 262
Age : 23
Date d'inscription : 07/02/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Transformation en Loup (a)
Statut: Elève
Relations:

Un goût familier... [Dawson J. Miller] Empty
MessageSujet: Re: Un goût familier... [Dawson J. Miller]   Un goût familier... [Dawson J. Miller] I_icon_minitimeMar 13 Juil - 17:30

Qui aurait cru que Dawson & Mélissa s’entendrait aussi bien ? Ils sont tellement différents tout les deux, ou pas, quand on y réfléchit bien, ils se ressemblaient un peu tout les deux, bon d’accord, Dawson n’a pas eu le même parcours que Mélissa, il se doutait que la vie de Mélissa avant son arrivée à l’académie était bien pire que la sienne, mais ils n’ont jamais vraiment eu d’amis tout les deux, Mélissa à cause de son côté refermé et Dawson à cause de sa maladresse. Ce qui était sûr, c’est que Dawson appréciait la compagnie de Mélissa et il savait que Mélissa appréciait aussi la sienne, du moins, il l’espérait. C’est là que Mélissa dériva la conversation sur un tout autre sujet, un sujet tout de même assez important vu que c’était pour ça que les deux jeunes gens étaient à l’académie. Le pouvoir, si le jeune loup arrivait à le maitriser, ce dernier haussa les épaules avant de répondre à son amie. « Non pas vraiment … »Répondit simplement le jeune petit loup ne voulait pas se montrer impoli en ne retournant pas la question à Mélissa, il savait que cette dernière avait dû mal à le maitriser. « J’ai appris que Zachary t’a donné des cours … alors ? » Dawson était curieux de savoir le résultat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melissa Evans

Melissa Evans

Nombre de messages : 140
Age : 23
Localisation : Sur mon nuage noir...
Humeur : En Alternance...
Date d'inscription : 26/08/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Je connais tes pensées ; comme une goût de rouille sur la langue.
Statut: Elève
Relations:

Un goût familier... [Dawson J. Miller] Empty
MessageSujet: Re: Un goût familier... [Dawson J. Miller]   Un goût familier... [Dawson J. Miller] I_icon_minitimeMar 13 Juil - 18:16

    Haussant les épaules, Dawson m'apprit qu'il n'arrivait pas vraiment à maîtriser son pouvoir. Je me demandai comment se passaient ses cours ; comment les professeurs faisaient pour arriver à contrôler une telle force. Mais je chassai ces questions de mon esprit quand il me demanda comment s'était passé le cours que j'avais suivi avec Zackary Mustang ; mon seul professeur depuis mon arrivée à l'académie. Je repensai à l'expérience de ce cours, aux souvenirs du professeur, à la vie qu'il avait menée jusqu'ici, à la drogue lorsqu'il avait dix ans seulement, aux nuits froides qu'il avait passées dans la rue. Mais je me souvins aussi de la promesse que j'avais faite au début de son cours. Je ne respectais pas souvent mes promesses mais celle-ci semblait importante aux yeux de Zackary et je me dis qu'il était plus poli et plus respectueux à son égard de ne rien révéler de ce que j'avais vu lorsque nous nous étions touchés. J'entreprit donc de répondre à Dawson d'un ton plutôt enjoué... selon Melissa Evans.

      “Ça s'est bien passé ! Bien sûr... ç'a été douloureux pour moi et j'avais une méchante migraine à la fin mais... j'ai l'impression d'avoir progressé et je n'ai plus besoin de mon mp3 pour stopper le flux des pensées.”


    Je me mordis la lèvre. Je n'arrivais pas à croire que j'avais fait une phrase si longue, si fournie... et que je venais de révéler une partie de moi à Dawson : la Melissa soulagée d'un poids important. La Melissa heureuse de pouvoir maîtriser les pensées des autres. La Melissa que j'étais pour l'instant la seule et unique à connaître. La Melissa intérieure. Le fait d'avoir confié cela à mon nouvel ami me soulageait également et me montrait que j'étais capable de changer malgré ce que j'avais toujours cru. Je pensais rester à jamais renfermée et méchante envers les autres. Je pensais être condamnée à connaître les autres en entrant dans leur esprit et sans avoir à apprendre à les connaître ; ce dont je me croyais incapable. Et je me voyais, là, assise en compagnie d'un garçon que je trouvais merveilleusement gentil, à lui déballer pratiquement ma vie. J'avais envie de lui faire partager plus encore. De prendre contact avec lui... par le contact de la peau. Pour lui montrer tous mes souvenirs. Mais pas ici. Pas maintenant. Ce n'était pas le bon endroit ni le bon moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawson J. Miller
Jean-Paul l'Eboueur + Lolotte La Carotte = <3
Dawson J. Miller

Nombre de messages : 262
Age : 23
Date d'inscription : 07/02/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Transformation en Loup (a)
Statut: Elève
Relations:

Un goût familier... [Dawson J. Miller] Empty
MessageSujet: Re: Un goût familier... [Dawson J. Miller]   Un goût familier... [Dawson J. Miller] I_icon_minitimeDim 25 Juil - 4:45

Apparemment, le cours de Mélissa s’était bien passée, tant mieux, en plus de ça, elle avait aussi progressé selon elle, Dawson la croyait sur parole et était content pour la jeune femme. Le jeune loup n’aurait pas aimé voir Mélissa souffrir à devoir mettre ses écouteurs pour que son don ne prenne pas le dessus, il n’aurait pas aimé être à sa place, il était très bien à la sienne. Les deux pouvoirs des deux jeunes gens étaient bien différents et ce n’était pas la même façon de le maitriser, Dawson, il faut qu’il apprenne à contrôler sa colère pour contrôler son don, ces deux choses étaient liés, donc quand il était en colère, il se transformait, et Dawson a le sang chaud, il est très impulsif et donc, il s’énerve vite, ne vaux mieux pas le titiller. Dawson sourit, la jeune femme semblait heureuse et ça le rendait heureux aussi. « Tant mieux » dit-il dans un souffle. Il était réellement content pour la jeune femme. Il ne pouvait s’empêcher de repenser a leur première rencontre, dans les ruines, non loin de l’académie, il lui avait touché l’épaule, il avait eu chaud, si le contact aurait été plus long, il aurait certainement vu tous les souvenirs de Mélissa et ils n’en seraient pas là tous les deux. Il pensait ça assez fort pour obliger Mélissa à revoir elle aussi cette scène, Dawson espérait que ces images qu’il lui envoyait ne lui donnait pas mal à la tête. Au bout d’un moment, il se stoppa pour de nouveau, ne penser à rien. Devoir ne penser à rien était dur, c’était vraiment difficile de devoir contrôler ces pensées donc en quelque sortes, c’était sur d’être en compagnie de Mélissa, mais pour le jeune loup, le jeu en valait la chandelle et il serait prêt à tous les sacrifices du moment qu’il est en compagnie de la jeune femme brune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melissa Evans

Melissa Evans

Nombre de messages : 140
Age : 23
Localisation : Sur mon nuage noir...
Humeur : En Alternance...
Date d'inscription : 26/08/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Je connais tes pensées ; comme une goût de rouille sur la langue.
Statut: Elève
Relations:

Un goût familier... [Dawson J. Miller] Empty
MessageSujet: Re: Un goût familier... [Dawson J. Miller]   Un goût familier... [Dawson J. Miller] I_icon_minitimeDim 25 Juil - 16:19

    Un seul souffle suffit à Dawson pour réagir à ma réponse. Je fermai les yeux et me concentrai sur ses pensées. D'une manière assez étrange, il sembla le sentir et je redécouvris, à travers son esprit, notre première rencontre. Je me revis assise sur le sol dans les ruines et sentis à nouveau la même confiance que j'avais eu dès le départ en Dawson. Bien sûr, mon caractère ne m'avait jamais quitté et mes railleries avaient fusées. Mais j'avais aussi dévoilé au jeune garçon une grande partie de ma personnalité : le fait que je détestais mon pouvoir. L'image s'effaça peu à peu et je compris que mon ami s'efforçait de ne plus penser à rien. Je sentais la difficulté qu'il avait à le faire et me mordis la lèvre inférieure, culpabilisée.

      “J'suis pas facile à vivre hein ?”


    Je me renfrognai, fermant mon visage à toute expression ou sentiment et rivai mon regard sur le bâtiment imposant de l'académie. Jamais je n'aurais imaginé connaître un tel garçon ; aussi gentil et indifférent quant à mon don. Cette pensée manqua m'arracher un sourire mais les traits de mon visage ne bougèrent pas, tout autant que mes pensées que je m'efforçai de garder à l'intérieur de mon esprit. Je soupirai, exaspérée par mes idioties et mon égoïsme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawson J. Miller
Jean-Paul l'Eboueur + Lolotte La Carotte = <3
Dawson J. Miller

Nombre de messages : 262
Age : 23
Date d'inscription : 07/02/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Transformation en Loup (a)
Statut: Elève
Relations:

Un goût familier... [Dawson J. Miller] Empty
MessageSujet: Re: Un goût familier... [Dawson J. Miller]   Un goût familier... [Dawson J. Miller] I_icon_minitimeLun 26 Juil - 15:00

La question de Mélissa était étonnante et Dawson ne s’attendait pas à ce qu’elle la pose, elle avait dû remarquer que Dawson faisait des efforts pour ne penser à rien, néanmoins, cette question le fit sourire, il comptait être franc avec son amie, a quoi ca servirait de mentir ? Le jeune loup se redressa et répondit franchement à son amie : « C’est le moins qu’on puisse dire » Dawson avait accompagné cette phrase d’un petit rire. Il se rendit compte ensuite que ce qu’il venait de dire pourrait blesser la jeune femme, il ne voulait pas d’excuses de sa part, ce n’était pas de sa faute, il ne voulait pas qu’elle se sente coupable non plus. Il tressaillit et se mis à chercher quelque chose à dire en vitesse. La seule chose qu’il trouvait à faire, c’est lui renvoyer l’image de la poignée de main qui les avait officiellement déclaré amis. « Le prend pas mal surtout … » Le jeune loup ne voulait pas que la jeune femme se sente mal, sa vie était déjà assez difficile. Dawson aurait aimé lui montrer son affection en la prenant dans ses bras, lui faire la bise, la toucher tout simplement mais il ne voulait pas franchir ce cap. Par réflexe pour rattraper sa bêtise, il dirigea sa main vers le bras de la jeune femme, l’arrêtant net juste devant, il la ramena brusquement à lui quand il se rendit compte qu’il était sur le point de la toucher. Un rire nerveux sortit de sa bouche ainsi que ses mots. « Excuse moi, je ne fais que des boulettes. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melissa Evans

Melissa Evans

Nombre de messages : 140
Age : 23
Localisation : Sur mon nuage noir...
Humeur : En Alternance...
Date d'inscription : 26/08/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Je connais tes pensées ; comme une goût de rouille sur la langue.
Statut: Elève
Relations:

Un goût familier... [Dawson J. Miller] Empty
MessageSujet: Re: Un goût familier... [Dawson J. Miller]   Un goût familier... [Dawson J. Miller] I_icon_minitimeLun 26 Juil - 19:54

    Au sourire sincère qui orna le visage serein de Dawson, je compris que ce qu'il s'apprêtait à dire ne reflétait que la vérité et toute la vérité. Curieuse, je plongeai dans ses pensées et sentis, lointaine, l'envie de ne pas me mentir. Sur ma langue je sentis le goût de la sincérité. Celui de l'impression que me mentir ne servirait à rien. Je grimaçai à l'idée qu'il pense que mon don me permettait tout et n'importe quoi. Il y a peu de temps, avant notre rencontre à vrai dire, je m'amusais régulièrement à pénétrer d'une manière mesquine dans l'esprit des gens pour connaître tout d'eux sans même avoir besoin de leur parler. Mais avec Dawson je m'étais dit que je devais tenter de construire une amitié réelle ; sans trop user de mon pouvoir. A côté de moi, le jeune homme se redressa sur ses coudes et approuva ce que je venais de dire ; sous forme de question certes mais c'était plutôt une affirmation dissimulée qu'une réelle interrogation à son égard. Son rire me redonna l'envie de divulguer mes sentiments à travers mon visage et je ris avec lui jusqu'à ce qu'il s'arrête, un peu trop vivement à mon goût.

    Sentant qu'il culpabilisait à l'idée de m'avoir répondu avec ce qu'il estimait être trop de franchise, je me tournai vers lui, cernant ses traits avec la plus grande application. Même éloigné de moi, je le vis tressaillir et discernai dans son regard une lueur affolée. Je compris alors qu'il cherchait désespérément un moyen de s'excuser de ce qui semblait être, pour lui, de la brutalité verbale. L'image d'une poignée de main, image que je commençais à connaître comme moi-même, apparut dans mon esprit. Dawson me demanda - m'implora ! - de ne pas prendre mal ce qu'il venait de me répondre. Je penchai la tête sur le côté, touchée en plein cœur par cette affection qu'il me témoignait. Mais soudain, je vis qu'il approchait sa main de mon bras, par réflexe sans doute. Et ce fut par réflexe également que je reculai vivement mon bras. Lui arrêta son geste et recula sa main, désolé de cette témérité pour laquelle je ne lui en voulais pas le moins du monde. Il s'excusa sincèrement et je fus tentée de m'excuser à mon tour, ce que je ne fis pas car j'avais la certitude que ça ne lui plairait pas.

    Sans dire un seul mot, je levai la main vers lui et détournai le regard, fixant l'herbe verte piétinée par endroit dans le parc, du côté opposé où était assit Dawson. Puis j'eus une idée. Je savais que cela l'étonnerait plus que tout étant donné que je n'avais en aucun cas l'habitude d'agir de la sorte mais il fallait que, à mon tour, je lui témoigne l'affection dont il avait fait preuve un instant plus tôt. Dans un élan qui ne me ressemblait pas, je plongeai mes yeux dans les siens, une profonde mélancolie les habitants, comme si je retrouvai un membre de ma famille disparut plusieurs années en arrière. Je ressentais beaucoup d'émotions affluer en moi et je me demandai si j'arriverais à les contrôler toutes sans risquer d'exploser et de tout gâcher. Mais rien en moi ne sembla dégénérer et je parvins à tendre une main gantée et tremblante à mon ami. Sans quitter ses pupilles du regard, je souris à son intention pour l'encourager à prendre cette main pleine d'amitié que je lui tendais. J'espérai que personne ne nous regardait en cet instant car j'aurais été la risée de toutes l'académie. Et le sujet de tous les potins qui seuls animaient les discussions des filles.

      “Tu es en train de faire une grosse connerie, chère Reine des Garces,pensai-je avec amertume. Mais je ris intérieurement en me disant : Mais après tout, c'est dans tes habitudes. Et puis maintenant c'est trop tard : tu ne peux plus reculer.”


    Je sentais tous mes muscles se relâcher mais mes membres tremblaient toujours. Mais après tout, de quoi pouvais-je avoir peur puisque mon manteau protégeait mes bras et mes épaules et mes gants mes mains ? Pourtant, je savais que c'était trop prématuré, que j'agissais inconsciemment et uniquement pour me prouver que j'étais capable de le faire. Mais je savais également que c'était pour montrer à Dawson combien je l'appréciait et lui dire que notre amitié était sincère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawson J. Miller
Jean-Paul l'Eboueur + Lolotte La Carotte = <3
Dawson J. Miller

Nombre de messages : 262
Age : 23
Date d'inscription : 07/02/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Transformation en Loup (a)
Statut: Elève
Relations:

Un goût familier... [Dawson J. Miller] Empty
MessageSujet: Re: Un goût familier... [Dawson J. Miller]   Un goût familier... [Dawson J. Miller] I_icon_minitimeMar 27 Juil - 12:12

Un silence s’installa entre Dawson & Mélissa et ce premier sentit le panique et la culpabilité monter en lui, d’un coup, un tas de question vinrent se bousculer dans sa tête. Est qu’il l’avait blessé ? Était sans doute la question qui le préoccupait le plus, il cherchait un nouveau sujet de discussion mais l’imagination du jeune loup n’allait pas très loin, sur le coup, il ne trouva rien à dire, il sentait qu’il avait fait une belle boulette. Soudain, Melissa tendit sa main gantée vers lui, comme si elle voulait que celle de Dawson la rejoigne, ce dernier ne comprit pas tout de suite, qu’allait t’il se passer si il touchait sa main, il avait peur de connaître ce qui se passait dans la tête de Mélissa et il avait peur que cette main lui fasse connaître bien que celle-ci soit gantée, il ne voulait pas prendre le risque de partager les pensées de Mélissa, il hésita donc quelques instants. Mais, il se dit que si Mélissa lui tendait, c’est qu’il y avait une raison, peut être étais-ce pour lui montrer son amitié, la poignée de mains qui se baladait entre les pensées de Dawson & Mélissa, il décida de faire confiance à cette dernière et approchant sa main de celle de la jeune femme, il l’empoigna doucement et un sourire radieux illumina son visage, il ne pouvait pas être plus heureux qu’en cet instant précis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melissa Evans

Melissa Evans

Nombre de messages : 140
Age : 23
Localisation : Sur mon nuage noir...
Humeur : En Alternance...
Date d'inscription : 26/08/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Je connais tes pensées ; comme une goût de rouille sur la langue.
Statut: Elève
Relations:

Un goût familier... [Dawson J. Miller] Empty
MessageSujet: Re: Un goût familier... [Dawson J. Miller]   Un goût familier... [Dawson J. Miller] I_icon_minitimeMar 27 Juil - 16:23

    Un goût amer envahit ma bouche et je fus tentée de cracher par terre pour l'en déloger, seulement c'eut été trop impoli de ma part et je ne pouvais agir ainsi devant Dawson. Mais malgré la sensation désagréable que me procurait ce goût entêtant, j'avais identifié sans peine ce qu'il exprimait : l'hésitation. Je comprenais parfaitement le fait que mon ami soit réticent à l'idée de prendre ma main, mais il ne craignait rien tant que mes gants protégeaient ma peau diaphane. Je sentais son appréhension quant à me toucher, principalement à cause de mon don mais certainement, aussi, pour ne pas toucher ma fierté et mon égocentrisme. Je me dis qu'il avait certainement raison et que, de nous deux, c'était le plus sage. Mais je considérais qu'il était important que nous ayons un lien fort, une amitié soudée que, après cette expérience, rien ne pourrait plus scinder en deux parties : lui et moi. Je craignais qu'il n'accepte pas de prendre ma main, qu'il se lève et s'en aille sans rien dire, que notre amitié naissante ne s'éteigne déjà.

    C'est la raison pour laquelle je fus grandement soulagée lorsqu'il prit ma main dans la sienne, sans serrer trop fort mais assez pour que je sente que nous nous touchions. Bien entendu, ce n'était pas un réel contact car mon gant protégeait ma peau mais je me promis en cet instant que notre prochaine rencontre se ferait dans un lieu plus intime et que Dawson apprendrait alors tout sur moi ; par le biais d'un véritable contact, peau contre peau. De son côté, il serait libre de ne penser à rien lorsque nous nous toucherions ; lorsque je prendrais sa main dans la mienne après avoir ôté mes gants. Il serait libre de ne rien me livrer, de tout me cacher. Mais moi, je ne pourrais continuer à lui parler, à essayer de me faire un ami, sans avoir passé ce cap.

      “Merci Dawson.”


    Je tenais à le remercier sincèrement, voilà pourquoi j'avais prononcé ces paroles. Brèves et chuchotées, elles prenaient pour moi tout leur sens et j'espérais qu'il en allait de même pour mon ami. Nos deux visages étaient illuminés par un sourire satisfait et profondément heureux. On ce serait cru dans l'un de ces films romantiques où des gens qui se détestent le plus, se haïssent même, finissent pas s'aimer. Ce n'était pas exactement notre cas car nous ne nous étions jamais détestés et nous ne nous aimions pas mais il me semblait que des caméras filmaient la scène et que tout cela était faux. Je pressai la main de Dawson et fermai les yeux tout en poussant un long soupir. J'avais l'impression que le temps s'était arrêté autour de nous et qu'aucun instant de ma vie future ne pourrait être plus appréciable. Mais comme dit ce vieux dicton que chacun a déjà entendu, il ne faut pas abuser des bonnes choses. Ainsi, d'un geste calme et lent, je retirai ma main de celle du jeune homme et laissai mon bras retomber contre mon corps, frôlant l'herbe tendre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawson J. Miller
Jean-Paul l'Eboueur + Lolotte La Carotte = <3
Dawson J. Miller

Nombre de messages : 262
Age : 23
Date d'inscription : 07/02/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Transformation en Loup (a)
Statut: Elève
Relations:

Un goût familier... [Dawson J. Miller] Empty
MessageSujet: Re: Un goût familier... [Dawson J. Miller]   Un goût familier... [Dawson J. Miller] I_icon_minitimeVen 13 Aoû - 22:13

HJ ; désolé désolé désolé désolé du retard :/

Melissa & Dawson venaient en quelques sortes officialiser leur amitié. Ca semblait être de la pure amitié. Bien que Dawson fût heureux, il se retrouva une fois de plus dans l’embarras. Mélissa l’ayant remercié, il ne savait plus quoi dire et un nouveau silence s’installa entre les deux jeunes gens, et le silence, Dawson, il n’aimait pas ça. Ca l’embarrassait et ça le mettait profondément mal à l’aise. Et maintenant ? Qu’était-il censé dire ? un « de rien » ? Ou se taire ? Ou partir sur un autre sujet ? Ou partir tout court ? A vrai dire, il n’avait aucune envie de partir, il était bien ici, en compagnie de son amie, il se sentait bien. Seulement, toutes les bonnes choses ont une fin. Alors que le jeune loup caressait l’herbe de sa main gauche en réfléchissant à ce qu’il pouvait bien dire, une sonnerie forte, aigue et stridente le sortit de ses pensées. Il leva la tête en sursautant. La sonnerie de l’académie venait de retentir. Il était temps pour lui de quitter Mélissa pour aller en cours. A contrecœur, il se leva et aida Mélissa à se relever en le prenant par ses mains gantées. Une fois les deux jeunes debout, le jeune homme prit la parole : « Bon, je dois aller en cours » dit-il avec un regret dans la voix. Il aurait effectivement aimé rester plus longtemps en compagnie de la jeune femme, mais le destin en a décidé autrement. « On se voit plus tard ? » Puis il conclut par un sourire et un signe de la main, puis, il rentrait dans l’enceinte de l’académie pour aller rejoindre sa salle de cours.

On en refait un ? I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melissa Evans

Melissa Evans

Nombre de messages : 140
Age : 23
Localisation : Sur mon nuage noir...
Humeur : En Alternance...
Date d'inscription : 26/08/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Je connais tes pensées ; comme une goût de rouille sur la langue.
Statut: Elève
Relations:

Un goût familier... [Dawson J. Miller] Empty
MessageSujet: Re: Un goût familier... [Dawson J. Miller]   Un goût familier... [Dawson J. Miller] I_icon_minitimeDim 22 Aoû - 19:14

    A nouveau, un silence que je trouvais apaisant s'installa entre nous. Le vent murmurait des mots au feuilles des arbres et il me semblait qu'il m'encourageait à renforcer l'amitié que je vouais à Dawson et que nous venions de sceller par ce contact. Le jeune homme, contrairement à moi, semblait embarrassé par ce nouveau silence. Il est vrai que je n'avais pas beaucoup parlé et qu'il devait se sentir mal à l'aise devant si peu de mots. Seulement j'estimais que les mots ne faisaient pas tous et que, la plupart du temps, ils ne servaient à rien. Les émotions primaient pour moi et je ne comptais pas changer pour me transformer en pipelette. Néanmoins, ce nouveau silence fut interrompu par la sonnerie de l'académie. Je levai les yeux vers l'imposant édifice et regardai Dawson se lever et le remerciai d'un regard lorsque je fus debout grâce à son aide. Les cours l'attendaient. J'acquiesçai en silence pour lui prouver qu'il n'avait pas besoin de s'excuser si telle était son intention. Par les mots qu'il prononça ensuite, je compris que nous étions amis pour de bon et que nous nous reverrions. Il m'adressa un sourire et un signe de la main avant de pénétrer dans le le bâtiment dont la silhouette s'étirait vers le ciel. Je soupirai et me dirigeai vers une autre partie du complexe, des pensées heureuses pleins la tête.

    HS : Désolée si c'est aussi court... Je t'envoie un MP pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Un goût familier... [Dawson J. Miller] Empty
MessageSujet: Re: Un goût familier... [Dawson J. Miller]   Un goût familier... [Dawson J. Miller] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Un goût familier... [Dawson J. Miller]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mac miller Sign
» Cinéma : The Glenn Miller story.
» Leah A. Miller [Terminée]
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Lauraleen Miller [finie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsaoberaï :: L'Académie :: Parc-
Sauter vers: