AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Miam, de la Promo! [libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Jin

avatar

Nombre de messages : 197
Date d'inscription : 29/04/2010

Feuille de personnage
Pouvoir: Transformation Démon
Statut: Surveillant(e)
Relations:

MessageSujet: Miam, de la Promo! [libre]   Jeu 27 Mai - 19:25

J'étais aller au bureau du directeur comme il me l'avait demandé. Je me demandais ce que j'avais pus faire pour être convoqué chez le dirlo... J'étais entré dans son bureau et on eu une longue discussion. Il m'affirma que ma place n'était plus celle d'un élève. Il m'a proposé de devenir un surveillant... Je n'aurais plus à suivre les cours et je pourrais toujours surveiller les jeunes de l'académie. Après tout avec mes capacités... J'avais accepté et je ressortais en tant que surveillant. J'entrais alors dans une classe vide pour réfléchir. Je m'asseyais au bord de la fenêtre et j'observais les élèves dans la cour.

Je commençais à remarquer une agitation entre les élèves. Bon bah il serait temps de commencer mon nouveau job... Je sautais du rebord pour atterrir dans la cour. Deux élèves commençaient à se battre. Je me mis entre les deux pour les arrêter. Ils étaient vraiment en rogne l'un contre l'autre... Et bien... Je les voyais commencer à sortir leur pouvoir.... Ah ouai...

"On se calme les mecs c'est bon... Pas la peine de faire la guerre entre vous en dehors des cours... Battez-vous sur le terrain de la connaissance ou en sport... Je sais pas moi soyez un tant soit peu intelligent pour une foi..."

Visiblement, ils n'avaient pas aimés ma dernière remarque... Je vis de grands piquant sortir du corps du premier et le deuxième devint de flamme. Et merde... Le premier me balança au moins 6 de ses piques dans mon dos tandis que l'autre me brûla le torse. Le seul truc qui les stoppa c'est que je ne bronchais pas. Je soupirais et ils reculèrent. Mon aura noire m'enveloppa et je me transformais en démon. Scotchés les deux... Je les pris chacun par la tête et je les envoyais voler à chaque extrémités de la cour... Le premier atterri dans une poubelle et le second dans un arbre. Ils étaient calmés maintenant...

Je redevins normal et je me dirigeais vers l'infirmerie. Le dos ensanglanté et le torse complètement brûlé... Heureusement que mes tatouages n'ont rien... Je les aurais tués sinon... Tout le monde se retournait sur mon passage. Un grand gaillard à moitié brûlé et laissant une trainée de sang derrière lui devait impressionner... Je retirais les piques qui m'étaient accessibles et j'arrivais en face de l'infirmerie. J'ouvrais la porte et j'entrais.

"Bonjour... J'aurais besoin de soins s'il vous plait... Il parait qu'il ne faut pas resté blessé et que c'est dangereux. Donc si vous voulez bien..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anja
Infirmière
avatar

Nombre de messages : 91
Age : 30
Localisation : Académie Tsaoberaï.
Date d'inscription : 11/01/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Invocation d'un tigre.
Statut: Surveillant(e)
Relations:

MessageSujet: Re: Miam, de la Promo! [libre]   Jeu 27 Mai - 20:29

Je regardais par la fenêtre, les bras croisés. Certains élèves étaient nerveux aujourd'hui. Peut-être quelques examens par ci par là. Je me rappelle bien quand je suis arrivée. Je séchais les examens et la plupart des cours normaux. Je n'aimais pas aller en cours. Je souris et caressai la tête de Isil assise à côté de moi. Je me retournai en entendant quelqu'un s'approcher. J'attrapai un couteau et le passai à ma ceinture. C'est un grand homme qui entra. Son torse était entièrement brûlé et des pics dépassaient dans son dos. Je levais un sourcil et m'avançai vers mon évier. Je me lavais les mains et les essuyai.

''Là est le problème : je n'ai pas le choix. Enlève ce qui te reste de t-shirt, couche toi à plat ventre sur la table et ne bouge plus.''


Oui je sais, il est brûlé au torse, ça va sûrement lui faire mal. Et alors ? Ça lui apprendra à arrêter de se battre. Je partis dans une autre salle pour aller chercher ce qu'il me fallait pour le soigner. J'avais déjà vu ce gars quelques part. Je crois que c'était mon voisin. Je ne sais plus. Je revins avec le nécessaire et fermai la porte à clé. Les prochains iraient voir ma collègue. Parce que bizarrement elle fait rien de ses journées elle. J'ouvris une des fenêtres et regardai l'homme couché sur la table. Je pris la chaise roulante et l'amenai près de la table. Je pris le couteau à ma ceinture et observai les blessures. Je fis un signe de la main et Isil s'approcha. Elle se mit de l'autre côté, prête à retenir le patient sur la table.

''Si ça fait mal essaie de pas crier trop fort parce que ça sert à rien !''

Je lançai un regard à Isil et commençai à travailler. J'enfonçai légèrement le couteau dans la plaie pour sortir les lames. Saletés de gosses ! Les piques tombèrent un à un dans un récipient. Quand j'eus fini, je posai le récipient par terre et après avoir nettoyé les plaies, je mis des compresses par dessus. Je fis signe au blessé de se retourner et partis ranger les piques. Quand je revins, j'observai sa brûlure. Bon, y'en a marre des bagarres... Je soignais rapidement sa brûlure et lui mis un bandage. Je commençai délicatement – pour la première fois depuis le début – et terminai en serrant bien fort. Je repoussai la chaise et repartis dans l'autre salle. Je cherchais un maillot qui serait assez grand pour lui. Je ressortis de la salle et m'approchai d'Isil. Je lui caressai furtivement la tête et elle partit par la fenêtre. Je nettoyai les affaires que j'avais utilisé.

''Elle est partie te chercher un t-shirt. Ne proteste pas je ne t'ai pas demandé ton avis !''

_________________

Spoiler:
 

[/center]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jin

avatar

Nombre de messages : 197
Date d'inscription : 29/04/2010

Feuille de personnage
Pouvoir: Transformation Démon
Statut: Surveillant(e)
Relations:

MessageSujet: Re: Miam, de la Promo! [libre]   Jeu 27 Mai - 20:58

Je la vis avec sa tigresse. C'était ma voisine. Je ne pouvais m'empêcher de sourire. Je retirais mon T-shirt (enfin ce qu'il en restait) avant de m'allonger à plat ventre sur la table. Mes brûlures ne me gênaient pas et je mis ma tête sur mes bras. Elle me demanda de pas crier trop fort si sa faisait mal... J'avais envie d'exploser de rire... Pourtant... Elle ne devait pas me reconnaitre... Je sentais la lame du couteau s'enfoncer dans ma chaire pour en faire ressortir les piques. Elle désinfecta et utilisa des compresses avant de me demander de me retourner. Elle appliquait une crème hydratante sur ma brûlure avant de passer un bandage autour de mon torse. Je restais assis face à elle et je vis sa tigresse partir par la fenêtre. Me chercher un T-shirt. Je souriais.

"Alors comme ça tu ne te souviens pas de ton chère voisin Anja? Pourtant je t'ai demandé plus d'une foi de me soigner et de garder Nina... Franchement j'avais trop envie de rire quand tu m'a dit ta blague... Avoir mal... Comme si sa pouvait m'arriver!"

Je me mis alors à rire. Franchement... Cela fait bien longtemps que la douleur physique ne m'atteint plus... Je me relevais et je m'étirais. Je regardais par la fenêtre. Visiblement sa s'était calmé... Tant mieux... Je me retournais ensuite vers ma voisine et également collègue.

"Pour une foi que je ne me suis pas battus... Je voulais séparer deux tête d'enclumes qui voulaient se battre... Après tout... C'est mon job!"

Je sentais ma brûlure me démanger. Tiens... Aaron m'offre sa guérison? Sympa... Il doit avoir quelque chose en tête... Enfin bref. Je retirais déjà les compresses dans mon dos. Les trous s'étant refermés. Je m'asseyais alors face à Anja.

"Sinon quoi de beau? Pas trop dure d'être infirmière avec le nombre de chochottes qu'il y a ici? Tu as du courage pour les supporter en train de hurler pour une égratignure... Sa ferait longtemps que je les aurais assommé moi..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anja
Infirmière
avatar

Nombre de messages : 91
Age : 30
Localisation : Académie Tsaoberaï.
Date d'inscription : 11/01/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Invocation d'un tigre.
Statut: Surveillant(e)
Relations:

MessageSujet: Re: Miam, de la Promo! [libre]   Jeu 27 Mai - 22:31

Je continuai de nettoyer le couteau tout en l'écoutant. Je ne compris d'abord pas ses paroles. A vrai dire je les écoutai à peine. Je me demandais bien pourquoi il me racontait sa vie. Mais quand il rit, je m'arrêtai net. J'avais déjà entendu ce rire. Je repassai ses paroles dans ma tête et compris. C'était mon voisin. Le couteau s'enfonça dans ma paume. Je ne réagis pas tout de suite. Je revins à moi quand je sentis un liquide chaud couler sur ma main. Je baissai les yeux et retirai le couteau pour voir l'entaille. Je reposai le couteau et passai ma main sous l'eau.

''Désolée, je ne t'ai pas reconnus, j'étais un peu à l'ouest.''

Je souris et arrêtai de faire couler l'eau. Je me retournai, rangeai encore quelques affaires avant de m'arrêter de bouger. J'examinai plus attentivement la blessure. Le sang coulait abondamment. Je passai mon autre main dans cheveux noirs. A force de ne plus sentir, j'oublie toujours qu'il faut quand même que je soigne. Je partis dans l'autre pièce chercher un bandage. Je revins quand il me parla des chochottes qui me gonflaient toutes les journées. Je sentis la colère monter en moi rien qu'en pensant à ces pauvres gosses !

''Si tu savais à quel point ils m'énervent ! Toujours là à pousser des cris alors que je les touche même pas ! Ils sont là à dire aïe toutes les cinq minutes ! S'ils sont pas contents ils ont qu'à pas venir ! Mais non ! Ma collègue a jamais de travaille elle ! C'est toujours chez moi qu'ils viennent ! Pourtant apparemment je leur fais mal ! Mais ils reviennent toujours avec un grand sourire ! Bonjour madame, j'ai mal ici j'ai mal là ! Et la plupart du temps ils ont rien ! Que dalle ! Faut que je me calme...''


J'essayai de remettre mon bandage pour la centième fois au moins. Ca m'énervai plus qu'autre chose alors je laissais tomber, attendant le retour de Isil. Je me laissai tomber dans un des fauteuils et tenais ma tête avec ma main. Je fermai les yeux et calmai les battements de mon cœur. Ils vont me rendre folle ces gamins. Je mis un certains temps avant de me rendre compte que Isil me léchait la main. Je la caressai et tendis le t-shirt à Jin. Je mettrais mon bandage quand je serais calmée. Ca peu attendre.

_________________

Spoiler:
 

[/center]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jin

avatar

Nombre de messages : 197
Date d'inscription : 29/04/2010

Feuille de personnage
Pouvoir: Transformation Démon
Statut: Surveillant(e)
Relations:

MessageSujet: Re: Miam, de la Promo! [libre]   Jeu 27 Mai - 22:53

Elle s'excusa de ne pas m'avoir reconnu de suite mais je lui fis signe que ce n'était rien. Je la vie alors s'entailler la main sans le faire exprès. La pauvre... Elle était en rogne contre les gosses qui venaient se plaindre pour un oui ou pour un non... Juste parce qu'il veulent profiter de la belle infirmière. Un sourire étira mes lèvres. On pouvait pas leur en vouloir dans un sens. C'est vrai qu'Anja est très belle. Elle n'arrivait pas à mettre correctement son bandage tellement elle s'énervait... Je la connaissais quand elle était comme ça. Je lui fis un sourire avant de me lever.

"En même temps ils venaient voir une très belle femme. C'est pas pour dire mais pour ta collègue il y a largement mieux quoi... Non pas qu'elle est mauvaise infirmière. C'est juste que... Sa fait moins plaisirs aux mecs quoi une femme de plus de 40 ans..."

Je haussais les épaules. Les démangeaisons étaient arrêtées et j'en déduisis que ma peau était totalement régénérée. Je retirais son bandage et le jeta dans la poubelle avec les autres pansements. Je vis alors sa tigresse revenir. Isil si je me souviens bien... Elle tenait un T-shirt qu'Anja me tendis. Je le pris en souriant et je l'enfilais. Je m'approchais ensuite d'elle. Je lui pris le bandage des mains et je m'agenouillais pour être à son niveau. Je pris sa main avec une grande délicatesse et je commençais à placer le bandage. Une foi terminé, je fis un noeud bien serré. Je me relevais et je m'asseyais sur le bord de la table en croisant les bras.

"Si tu veux, je m'occuperais de leurs donner de vrais blessures la prochaine foi... Les deux que j'ai calmé ne devraient pas avoir plus qu'une belle bosse... En plus de leur baptême de l'air... Rien de bien grave je me suis retenu... Je me demande pourquoi le directeur m'a nommé surveillant quand même...."

Je me mis à sourire. Quelqu'un frappa à la porte. Pas la notre. A l'autre. Je pouvais facilement entendre.

"Vite c'est très grave ! Il saigne du nez après être tombé!!"

Cette voix... C'est le gamin que j'ai envoyé dans l'arbre... Un sourire sadique étira mes lèvres. La porte s'ouvrit et de suite la réaction changea.

"En fait... Non sa devrait allé, il dit qu'il va mieux... Au revoir!"

J'explosais alors de rire. Je n'en pouvais plus... J'en pleurais même! Oups... J'oubliais que je pleurais du sang... Oh la belle tâche sur le T-shirt... Et merde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anja
Infirmière
avatar

Nombre de messages : 91
Age : 30
Localisation : Académie Tsaoberaï.
Date d'inscription : 11/01/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Invocation d'un tigre.
Statut: Surveillant(e)
Relations:

MessageSujet: Re: Miam, de la Promo! [libre]   Ven 28 Mai - 21:47

D'une main je massai ma tempe pour me calmer. Isil était assise à côté de moi et ne lâchai pas Jin des yeux. Je ne m'intéressai plus au reste et ralentissais la course de mon cœur. Je n'en pouvais plus, ils m'énervaient ces adolescents. S'ils continuent je crois que je vais finir par leur offrir de bonnes raisons de venir me voir. Ils risquent de ne pas revenir avant longtemps. Je levai les yeux vers Jin quand il me parla. Ils viennent voir une très belle femme ? Peut-être belle mais assez... violente non ? A moins que justement ça les excite plus qu'autre chose... Je ris à sa remarque. Quarante ans, la pauvre...

''Elle a trente cinq ans ! Puis elle est largement plus... douce que moi.''

Je souris. Je le regardai retirer les bandages. Je le connaissais, j'avais l'habitude de travailler pour rien avec lui. Il enfila le t-shirt et qui était pile-poil à sa taille. Je caressai la tête de Isil. Elle au moins elle avait reconnu Jin. Ce dernier s'approcha de moi et prit ma main. Mon sourire s'agrandit quand j'entendis le grognement de Isil. Je la rassurais en lui disant que je ne risquais rien. Elle se tut mais garda les oreilles baissées et les babines retroussées. Elle le prévenait que s'il faisait le moindre geste suspect elle lui sauterait dessus. Je regardai Jin et lui répondis simplement.

''Non merci j'ai mon quota de blessé par jour. Peut-être pour que les élèves se tiennent mieux ? Mais tu devrais éviter de les abîmer trop, il se pourrait qu'il n'apprécie pas.''

Je lui fis un clin d'œil complice. Si vous saviez combien de fois j'ai été convoquée dans le bureau du dirlo ! J'avais toutes les semaines minimum une convocation, soit disant que j'abîmais trop mes camarades. En même temps, ils me provoquaient. Un jour il m'a dit qu'il m'aurait pardonné si c'était Isil qui me protégeait, il connaissait bien son caractère. Mais c'était moi qui tabassais les autres. Pas Isil ! Je souris une nouvelle fois. C'était de belles années.
J'entendis du bruit derrière la porte. Isil n'eut pas besoin de renforcer mon ouïe. J'écoutais les élèves se plaindre. Je me levai en soupirant. J'attrapai une serviette et la passais à Jin. Je fis glisser le couteau à ma ceinture et ouvris la porte. Je la gardais entrouverte, restant à moitié dans ma salle. La porte était assez fermée pour que les deux garçons ne voient pas Jin. Je fronçai les sourcils.

''Que se passe t-il ?''
< Il saigne du nez ! Il doit être cassé ! >
''Son nez ? J'explosais de rire. Il a rien ton copain !''
< Vous voulez vraiment pas regarder ? >
''Non. Retournez en cours tout de suite !''

Je leur désignai la porte du menton. Celui qui n'avait rien du tout commença à partir. Son camarade ne bougea pas d'un poil. Je lui désignai une nouvelle fois la porte. Il me fixai dans les yeux. Il ne devait pas comprendre pourquoi je n'acceptai pas de le soigner. Je suis si gentille d'habitude... Non ? C'est pas ça ? T'es sûr mon gars ? Il recula d'un pas et me regarda rapidement de haut en bas. Mes poings se serrèrent. Je lâchai la porte et fis un pas dans la salle. La porte s'ouvrit pour laisser passer Isil. Je l'entendis m'appeler mentalement. Je m'approchai encore de l'élève, le regardant dans les yeux. « Anja ! » Se fut la dernière fois que Isil m'appelait. Je levai le poing et je bougeai trop rapidement pour qu'il voit mon geste. Il y eu un sinistre craquement qui m'arracha un sourire. Je me retournai.

''Maintenant il est cassé !''

J'entrai dans ma salle et claquai la porte derrière moi. Isil me suivit jusqu'au siège. Je me laissai tomber dedans et poussai un soupir. Il avait fait la pire erreur de sa vie. Le truc que je déteste par dessus tout. Isil commença à me monter dessus en posant ses pattes sur mes jambes. Elle commença alors à lécher mes joues. Je lui demandais d'arrêter et elle plongea ses yeux dans les miens. Je lui souris et elle partit dans un coin de la pièce. Je me relevai et rangeai le couteau. Il n'allait plus me servir aujourd'hui. J'observai le bandage à ma main et l'effleurai du bout des doigts. En fait j'étais en train de réfléchir... Je relevai la tête.

''Je crois que je vais prendre une pause avant que je tue un des élèves...''

_________________

Spoiler:
 

[/center]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jin

avatar

Nombre de messages : 197
Date d'inscription : 29/04/2010

Feuille de personnage
Pouvoir: Transformation Démon
Statut: Surveillant(e)
Relations:

MessageSujet: Re: Miam, de la Promo! [libre]   Ven 28 Mai - 23:03

Elle me corrigea sur sa collègue et je me mis à sourire. Elle me demanda de ne pas trop les abimer en me faisant un clin d'oeil. Mon sourire s'accorda sur la complicité. Elle me passa une serviette et j'essuyais le sang de mon oeil. Je lui fis un signe de tête pour la remercier lorsque je la vis se lever. Elle se dirigea vers la porte et l'entrouvris. Les gosses... Genre son nez était cassé... La belle blague... Elle eu la même réaction que la mienne c'est à dire de rire. Elle leur demanda de retourner en cour... Je vis sans problème par dessus son épaule et je vis la réaction du soit-disant blessé. Il la regarde de haut en bas... L'erreur à ne jamais commettre... Et j'avais raison... Cet agréable son que celui d'un os se fendant sous un coup... Un frisson de plaisir traversa mon échine. Elle fini par revenir en fermant la porte et en reposant le couteau qu'elle utilisait. Je lui souriais lorsque j'entendis sa remarque. Je me relevais et je vins vers elle. Je posais alors ma main sur son épaule.

"Et tu dis que tu n'es pas douce? C'est l'hôpital qui se fou de la charité... Tu es adorable ouai... Tu as de bonne réaction... Tu as les même que les miennes en fait... Si on peut dire que ce sont de bonnes réactions..."

Je lui fis un nouveau sourire. Déjà le jeune commençait à pleurer pour son nez. Que sa collègue s'en occupe sérieux... Il fait trop de bruit... Ce n'est qu'un nez cassé quoi pas de quoi en faire une quiche lorraine! Deux solutions: La 1 où je me casse avec Anja et la 2 ou je le fais arrêter de pleurer... J'optais pour la 1...
Je vins derrière elle et je la pris dans mes bras. Je sautais alors par la fenêtre. Mes ailes se déployèrent et je nous emmenais jusqu'à la cafétéria qui était déserte à cette heure. Je la déposais au sol et lui ouvris la porte de la cafétéria. Gentlemen oblige... Je la laissais s'assoir dans un coin tandis que je prenais un café serré pour elle, comme elle aime... Et un bon potage de tomate pour moi. Je vins alors près d'elle pour m'assoir.

"Excuse moi pour cette soudaine irruption dans ta zone d'intimité mais je croyais que j'allais le tuer... Sinon tu me raconte quoi de beau? Quand je viens chez toi on discute pas trop... Tu me gueule dessus pour le fait que je finisse toujours en piteux état et moi je t'explique que je n'ai fais que me défendre... Et au final tu fini par péter un plomb et me renvoyer chez moi... Mais sinon tu es géniale. La preuve, je te fais suffisamment confiance pour te laisser Nina en mon absence et je peux te dire que ce n'est pas quelque chose que je confierais à n'importe qui..."

Je touillais mon potage avant d'en boire quelques gorgées. Le seul truc qui me calmait... Je la regardais ensuite. C'est vrai que je ne savais pas grand chose sur elle mis à part son tempérament... Mais je savais qu'elle devait être vraiment génial derrière ses gueulantes sur moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anja
Infirmière
avatar

Nombre de messages : 91
Age : 30
Localisation : Académie Tsaoberaï.
Date d'inscription : 11/01/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Invocation d'un tigre.
Statut: Surveillant(e)
Relations:

MessageSujet: Re: Miam, de la Promo! [libre]   Sam 29 Mai - 22:54

Jin s'approcha de moi pour poser sa grosse main sur mon épaule. Je levai un sourcil et le regardai dans les yeux. Que murmurez-vous dans votre barbe ? Je suis folle ? Vous, vous êtes cons. Je ne crains pas Jin. Qu'il ose me faire du mal pour voir... Adorable ? Si on veut. J'ai toujours réagit de façon impulsive quand on me regarde comme ça. C'est souvent pour ça d'ailleurs que je me battais contre les autres quand j'étais élève. Puis s'il parle aussi de mon rire moqueur tout à l'heure, moi je trouve ça tout à fait normal. Ils ont l'air ridicule à toujours tout dramatiser. Je souris légèrement. C'est pas bon quand je m'énerve, il arrive souvent des choses pas normales.

Je ne sais pas ce qu'il se passe dans la tête de Jin mais là il lui manque carrément une case ! Me prendre dans ses bras... Il est fou... J'essayais de garder mon calme, de ne pas faire quelque chose de bizarre pour une fois. Mais un détail me choqua quand Jin sauta pas la fenêtre. Isil avait disparu... C'est pas bon ça. Pas bon du tout. Je fermai les yeux pour me calmer. Je n'y arrivais pas mais j'essayais, encore et encore. Il fallait me calmer. Il le fallait avant qu'un truc zarb m'arrive.

Il me posa par terre et me fit entrer. Tout se passait bien pour le moment. Mais je n'arrivais pas à retrouver mon calme. Un très léger tremblement agitait mes mains. Ca ne se voyait pas beaucoup pour le moment et je m'en réjouissais. Isil n'était toujours pas réapparu. Ce qui m'empêchait de pouvoir affirmer avoir progressé. Je fis un espèce de sourire-grimace à Jin. J'étais plus en train de m'occuper de mon putain de cœur plutôt que d'écouter ce qu'il disait. Même si j'avais compris à peu près la moitié. En gros je suis géniale même si je lui crie dessus tout le temps. En même temps on a pas tous envie d'être réveillé en pleine nuit parce que monsieur se bat tout le temps ! Au moins je peux faire ça rapidement, il a pas mal. Mais quand je vois qu'il enlève tout ce que je fais j'ai envie de le tuer...

Il arrêta de parler pile au moment où je sentis mon barrage céder. Mes mains se mirent à trembler plus violemment. Une lueur de haine alluma mon regard. Je fermai les yeux mais je n'arrivais plus à me contrôler. Je me levai brutalement, faisant tomber la chaise. Mes mains se posèrent sur la table avec force. Un aura blanc entoura mon corps. Mes yeux devinrent bleus et lumineux. L'aura s'intensifia. Je regardai Jin dans les yeux, je ne tremblais plus mais encore une chose étrange m'arrivait. Une chose que je n'aurai jamais du pouvoir faire. Deux lames de lumières jaillirent de mon cœur et s'approchèrent à une vitesse hallucinante de Jin. Elles relevèrent sa tête en posant leur pointe sur sa peau. Ma voix devenue glaciale s'éleva dans le silence pesant.

''Je vais être franche avec toi, ne recommence plus jamais ça si tu ne veux pas qu'on finisse la journée sur un combat sans fin. Mais tu dois avoir compris que nous ne devions pas nous battre, l'Académie pourrait se retrouver défigurée !''

Les lames rentrèrent en moi et mon corps se mit à trembler. Une affreuse douleur brûlait ma poitrine, là où les lames étaient entrées. L'aura disparut et je fermais les yeux. Le tremblement s'arrêta. Je tombais lourdement sur le sol, je ne bougeais plus. Une lumière m'enveloppa comme pour créer un bouclier. Isil apparut, elle s'assit à côté de moi en plantant ses yeux bleus dans ceux de Jin. Il ne devait pas approcher. Au moindre de ses mouvements, elle retroussait ses babines et ses oreilles se baissait. Elle était prête à me défendre. Ses ailes apparurent, d'abord normales puis elles devinrent de lumière.
J'ouvris les yeux à ce moment. Je me jetai sur Isil pour l'empêcher de faire une bêtise et la serrait fort contre moi. Je cachai mon visage dans ses poils blancs et noirs et humai sa douce odeur. Ses ailes avaient disparu quand mes bras s'étaient refermés autour de son cou. Je la serrais contre moi comme si je ne l'avais pas revu depuis des années. Mais j'essayais juste de me rassurer. Je voulais être sûre d'avoir passer cette étape. J'avais envie de me dire que ça n'allait jamais recommencé. Lentement je me détachai de son corps si puissant. Je me détachai de la sécurité que je ressentais quand j'étais près d'elle, contre elle.

''Excuse-moi, quand je m'énerve il m'arrive des trucs bizarres. J'ai failli tuer un gosse une fois alors que je ne suis pas censée arriver à faire ce genre de choses... Tu veux toujours que je te dise ce qu'il se passe dans ma vie ?''

Je souris très légèrement. Ce qui se passait en moi me dépassait. C'était des choses inimaginables, impensables, impossibles. Mais pourtant ça m'arrivait. A moi. C'était un peu comme si j'étais comme lui quand Isil devenait moi. Quand je devenais Isil. C'est un monstre étrange mais pas si monstre que ça. C'est comme si je devenais quelqu'un d'autre, comme dans les films à la télé. L'homme qui devient Hulk et le docteur qui devient mister Hide. Mais je ne suis pas dans un film, ni dans un livre. Pourtant ce qui m'arrive est pire que surnaturel. Je ne suis pas censée avoir des lames en pleins jours. Encore moins dans une pièce.

Isil émit un léger grognement près de moi. Je la regardai rapidement avant de fermer les yeux et de cacher mon visage dans mes mains. Je ne pleurais pas, j'essayais de penser à autre chose. Isil essaya de me rassurer en me parlant. Jin ne pouvait pas entendre ce qu'elle me disait, mais il devait se douter qu'elle me parlait. Il devait peut-être avoir déjà connu ça. Peut-être pas. Nous sommes différents. Et je crois que nous ne sommes pas fait pour être amis. Tout m'empêche de penser le contraire. Lui était l'Ombre, moi la Lumière...

_________________

Spoiler:
 

[/center]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jin

avatar

Nombre de messages : 197
Date d'inscription : 29/04/2010

Feuille de personnage
Pouvoir: Transformation Démon
Statut: Surveillant(e)
Relations:

MessageSujet: Re: Miam, de la Promo! [libre]   Dim 30 Mai - 13:25

Je la voyais s'énerver... Elle tremblait de partout et un brasier de haine brûlait dans ses yeux... Je levais mon bras pour boire une gorgée de mon potage lorsque je sentis une lame soulever mon visage tandis qu'une autre touchait ma gorge. Je sentais deux filets de sang couler de ces deux endroits. Un sourire étira mes lèvres et je bus sans me soucié des lames. Celles-ci repartirent dans le corps d'Anja et celle-ci fini par terre, évanouie. Sa tigresse était devant elle et se faisait menaçante. Je la regardais en souriant. Ses lames apparurent de nouveau. Babines retroussées, oreilles baissées. Le message était clair. Pas touche ou je te démonte... Je haussais les épaules en finissant mon potage. C'est alors que cette chère Anja se réveilla et tenta de calmer sa tigresse.

Elle s'excusa auprès de moi et je me mis à rire. Ce qu'elle m'avait dit sous le coup de la colère n'était pas faux. Si on se battait, il ne resterait plus grand chose de l'Académie... Je me calmais lorsqu'elle me demanda si je voulais toujours connaitre son passé. Je posais mon coude sur la table et je posais ma tête sur mon poing. Je lui fis un sourire.

"Tu fais ce que tu veux tu n'es pas sous mes ordres. Si t'en as pas envie tu me dis rien point barre. C'est ta vie, c'est privé. C'est à toi de décider et pas à moi de l'exiger. Il manquerait plus que ça... Je tiens quand même un minimum à la vie moi..."

Je lui fis un clin d'oeil complice. J'essuyais le sang qui coulait de mes deux petite plaies. Celles-ci se refermèrent dans la seconde. C'était limite blasant... Je jetais un oeil à sa tigresse. Elles semblaient bien concentrer quand même... Télépathie? Peut-être...

*Je me la ferais bien moi ta copine là... Elle m'a l'air... Appétissante....*
*A la niche médore... Je t'ai pas sonné. Retourne te coucher et fais pas chier le marin...*
*C'est une manière de parler à celui qui te soigne?*
*Ta gueule pour voir? Celui qui me soigne? C'est grâce à qui que tu existe mon gars? C'est grâce à qui que tu peux jouer de la musique? Ok? Alors retourne te coucher.*


Il manquait plus que ça... Ce chieur de service... Enfin bref... Je m'installais au fond de ma chaise et je plantais mes yeux dans ceux d'Anja.

"Sinon tu veux savoir des trucs sur moi? J'ai pas une vie exceptionnelle donc je comprendrais que tu n'en ai rien à cirer... Comme tu le sens. Perso je m'en fou..."

Après tout il n'y a pas de raison que moi je connaisse sa vie et pas elle... Mais bon après elle fait ce qu'elle veut...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anja
Infirmière
avatar

Nombre de messages : 91
Age : 30
Localisation : Académie Tsaoberaï.
Date d'inscription : 11/01/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Invocation d'un tigre.
Statut: Surveillant(e)
Relations:

MessageSujet: Re: Miam, de la Promo! [libre]   Jeu 3 Juin - 19:21

Je relevais doucement la tête pour regarder Jin. Je faisais tout mon possible pour garder mon sérieux mais c'était dur. Un immense sourire étira mes lèvres puis j'éclatai de rire. « Je tiens quand même un minimum à la vie moi... » Le grand Jin admettait-il la possibilité d'une défaite s'il se battait contre moi ? Non, je dois rêver, dites-moi que je rêve. Je ris une nouvelle fois. Je m'en fichais de la réaction qu'il pouvait avoir en m'entendant rire. Ca pouvait l'irriter je n'en ai rien à faire. Franchement, je n'ai pas envie de penser à l'impact de mes actes sur les autres. J'agis, c'est tout. Et si ça ne plait pas, c'est pareil !

Je cessai de rire pour regarder Jin dans les yeux. Alala, Jin... Tu es spécial et je t'aime bien pour ça. Nous devrions nous fixer une limite. Ne pas devenir amis. Ca pourrait faire des dégâts... Mon sourire s'agrandit. Je t'aime bien Jin, tu es un homme intéressant. Peut-être que si nous étions arrivés en même temps à l'Académie, nous serions devenus amis. Mais là, maintenant, j'ai compris les règles du jeu. C'est trop tard. Adieu Jin, peut-être dans un autre monde.

''J'ai retrouvé un ami, il n'y a pas longtemps. Un petit rigolo qui avait passé une année dans ma classe. Enfin, « petit », il va avoir vingt-trois ans. Il est toujours élève, ce qui est plutôt étonnant. Je ne sais pas si tu le connais, mais tu risques de le connaître bientôt. Il a toujours des heures de colles !''

Je souris. Après l'énervement, il fallait se détendre. Penser à ses fameuses retrouvailles me faisait un bien fou. Ce garçon m'avait toujours impressionné. Il n'avait jamais eu peur des professeurs, il était ami avec tout le monde ou presque. En tout cas toute l'Académie le connaissait. Il saluait même les surveillants. Ce garçon avait toujours eu une imagination débordante. Il racontait sans cesse des histoires bidons pour excuser ses absences et trouvait toujours un don inutile en fonction du moment. Au final, personne ne connaissait son vrai don. Il avait le don pour se retrouver avec une journée d'heure de colle, et comme il séchait plus de la moitié, il n'avait jamais cours. Ce garçon a toujours trouvé des idées différentes n'importe où pour les tester en cours. Il a le don pour exaspérer les professeurs. Une fois on avait même raté deux heures de cours grâce à lui !

''Je ne veux pas te forcer à me parler de toi Jin. Je pense que tu dois me connaître assez pour le savoir. Mais dis-moi mon grand, trouves-tu ton bonheur côté fille dans cet établissement ?''

Mon sourire s'agrandit un peu plus. Je ne voulais pas le provoquer. Juste une question comme les autres. Ca pouvait avoir plusieurs effets sur lui et j'étais prête à tout encaisser. Personnellement ça me renfermerait l'espace de quelques secondes. Le temps pour moi de me redresser et de ne plus y penser. Je m'asseyais au fond de ma chaise et repoussai la tasse vide devant moi. J'attendais, guettant une réaction. Je ne voulais pas lui faire du mal, si je l'avais offensé, je suis navrée. Mais c'est la vie, on fait tous des erreurs !

_________________

Spoiler:
 

[/center]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jin

avatar

Nombre de messages : 197
Date d'inscription : 29/04/2010

Feuille de personnage
Pouvoir: Transformation Démon
Statut: Surveillant(e)
Relations:

MessageSujet: Re: Miam, de la Promo! [libre]   Jeu 3 Juin - 20:00

Elle se mit à rire. Moi je souriais de plus en plus. Je n'ai jamais prétendu que j'étais invincible et immortelle... Je fermais les yeux avant de soupirer. Elle me parla d'un ancien ami à elle qui était toujours étudiant ici. J'allais bientôt le connaitre... Et si j'en ai pas envie...? Elle fini par s'installer et elle me répondit qu'elle ne voulait pas me forcer... Je souriais. Enfin... Jusqu'à ce qu'elle ne me parle de mes histoires de coeur. Toute expression de joie sur mon visage étaient remplacées par de la tristesse et de la solitude...

"Tu vois un désert? C'est plus peuplé que ma vie sentimental..."

Je me relevais et je me dirigeais vers le bar. Je pris directement la bouteille de whisky. Je pris un verre puis je revins à la table. Je ne relevais même pas les yeux pour la regarder. J'ouvrais la bouteille et je commençais à me servir. Je buvais verre sur verre... Je m'arrêtais au sixième et je reposais mon verre. L'alcool à si faible dose n'influerait pas sur mon cerveau. Je le sais. Je relevais les yeux vers Anja. Un regard plein de tristesse.

"Quelle fille serait assez folle et stupide pour gâcher sa vie avec un type comme moi? Aucunes... C'est simple pourtant... Un semeur de mort ne peut rencontrer l'amour de sa vie.... C'est juste ça..."

Je rebaissais la tête et je regardais le verre. J'entendais alors Aaron jacasser dans ma tête... Il parlait la langue démoniaque... Je serrais le poing et le verre se brisa entre mes doigts. J'en avais marre de lui... C'était à cause de lui si je ne pouvais être en couple... J'en avais marre de se bruit dans ma tête. Je m'envoyais alors un coup de poing sur la tête. Je ressentis un tremblement dans tout mon corps lors de l'impact... Puis un liquide chaud coulait de ma tête... Du sang... Je commençais à devenir violent...

"Je crois que je vais m'isoler avant de blesser ou de tuer quelqu'un..."

Je me relevais et je partis m'assoir au fin fond de la salle dans un coin isolé. Je plongeais ma tête dans mes mains. Je commençais alors à sangloter. A coup sûre Anja allait se foutre de moi mais j'en ai rien à chier... Si elle est pas contente, qu'elle s'en aille. Elle n'y perdra rien d'important... Je comprenais uniquement dans ces moments ce que signifiait le mot "douleur"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anja
Infirmière
avatar

Nombre de messages : 91
Age : 30
Localisation : Académie Tsaoberaï.
Date d'inscription : 11/01/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Invocation d'un tigre.
Statut: Surveillant(e)
Relations:

MessageSujet: Re: Miam, de la Promo! [libre]   Ven 4 Juin - 20:25

Sa réaction ne m'étonna pas. Je comprenais l'effet de ma question. Je comprenais sa douleur même si nous n'avions pas le même problème. Lui n'avait pas le droit à l'Amour, moi je ne voulais pas l'Amour. Mais... Qu'est-ce que cette connerie ?! Ne pas avoir le droit à l'Amour. Ne pas devoir connaître le bonheur. Complètement stupide. Il n'y a personne au monde qui ne soit pas autorisé à aimer. Il n'y a personne au monde qui ne soit pas encouragé à aimer. Jin ! Réveille-toi ! Tu vas la trouver ta pétasse !

Tu sais, moi avant, je me disais à peu près la même chose que toi. Je croyais que « je n'avais pas le droit ». Je me disais qu'il ne fallait pas, que c'était dangereux. « Mes pulsions meurtrières », comme le disait si bien les profs, pouvaient causer de gros dégâts. Surtout que je ne me contrôlais pas. Je croyais qu'aucun homme ne pourrait s'empêcher de m'énerver. Volontairement ou pas. Je pensais que la glace de mon cœur était trop solide. Je l'avais même renforcé au fil des mes combats avec de la pierre. La Glace et la Pierre des Montagnes du Nord. C'était solide. Et pourtant...

Jin partit dans un coin de la pièce après s'être enfilé plusieurs verres de Whisky. Je fixai mes yeux verts sur la bouteille. Tentant. Très tentant. Mais... Non. Je reposai la bouteille sur le bar puis débarrassai la table. Je fis un signe au barman qui était plus loin quand il me remercia. Je trouvais ça normal mais bon. Je rangeais les chaises de notre table. En gros, je prenais tout mon temps. Il fallait qu'il se calme de lui même avant que je vienne lui parler. Ma présence mais surtout mes paroles pourraient l'énerver encore plus. Isil disparut, je la rappelais en moi. En cas de besoin, nous serons plus rapide si elle est déjà en moi. Je posai une main sur son bras et souris légèrement, tristement.

''T'inquiète pas, tu vas la trouver ta folle ! T'es pas moche, t'es pas con, tu l'intimides peut-être, laisse lui le temps, elle viendra. Comme le fer attire l'aimant, ton âme attirera la sienne. Ou l'inverse !''

Mon sourire s'agrandit. Je tapotais gentiment son bras et me relevais. Je m'étirais et laissai sortir Isil. Elle apparut à mes côtés, ses yeux bleus fixant Jin. Elle ne se moquait pas de lui, elle évaluait sa douleur en quelques sortes. Enfin bon, ce serait trop long à expliquer. Je m'assis sur un tabouret du bar et laissai mes doigts courir sur le bois noir. J'entendais les pas pressés d'élèves qui courraient dans le couloir. Ils faisaient un boucan pas possible. La sonnerie avait sonné ? Je ne croyais pas l'avoir entendu. J'oubliai le bruit pour me concentrer sur une odeur qui devenait de plus en plus forte.

''Aaron est-il décidé à te soigner cette fois ?''

_________________

Spoiler:
 

[/center]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jin

avatar

Nombre de messages : 197
Date d'inscription : 29/04/2010

Feuille de personnage
Pouvoir: Transformation Démon
Statut: Surveillant(e)
Relations:

MessageSujet: Re: Miam, de la Promo! [libre]   Dim 6 Juin - 18:19

J'essayais de me calmer. Je sentais la fureur du démon se déverser dans mes veines. Il ne fallait pas que je perde le contrôle... Il ne fallait pas que je le laisse sortir sinon... Je fermais les yeux. Je tentais à tout prix de me calmer... Je respirais lentement. Je faisais le vide... Le calme... Je faisais abstraction de l'environnement pour me calmer le plus rapidement possible. Je sursautais alors en sentant une main sur mon bras. Anja... J'allais la trouver... La bonne blague... Mes potes dans le temps me l'avaient déjà sorti celle là... Conneries ouais... Je ne trouverais pas... Tout simplement parce que personne n'est assez fou pour risquer sa vie à chaque seconde... Risquer de se faire décapiter ou vider de son sang... Personne n'est assez fou pour ça... Mon âme... La bonne blague... Mon âme attire les morts et la haine... Pas la vie et l'amour... Elle côtoie celle d'un démon...

Elle se releva et parti vers le bar. Je voyais alors le regard de sa tigresse. Elle m'analysait... Qu'elle s'amuse... Si sa peut lui faire plaisir... Je me jetais en arrière pour être contre le dossier de la chaise. Je soupirais. Qu'est-ce que je foutais? Pourquoi je me morfond comme un con? Jamais je ne trouverais l'amour alors pourquoi déprimer? C'est comme ça... Je me relevais et je rejoins Anja au bar. Je m'asseyais à côté d'elle et je fixais le comptoir.

"Tu as rencontré des gens gentils ici? Ou que des morveux qui te tapent sur les nerfs?"

Autant changer de sujet... Franchement... Pas la peine de s'éterniser sur le sujet....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anja
Infirmière
avatar

Nombre de messages : 91
Age : 30
Localisation : Académie Tsaoberaï.
Date d'inscription : 11/01/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Invocation d'un tigre.
Statut: Surveillant(e)
Relations:

MessageSujet: Re: Miam, de la Promo! [libre]   Mar 29 Juin - 20:48

Jin commençait déjà à se calmer. A penser à autre chose. Je souris, seule dans mon coin. Isil se leva pour me rejoindre, elle sauta sur le bar et se coucha juste devant moi. Elle était grande, je ne voyais pas au dessus de son dos, ou peu. Ma main caressa ses poils blancs tandis que je me perdais en moi. Je repensais à là où j'étais née, je me revoyais, au bord de la falaise, défiant les éléments déchainés. Si vous saviez comme c'est beau là-bas. Comme c'est calme là-bas... alors que ici... Enfin bon. Jin s'approcha, je secouai légèrement la tête pour oublier tout ça. Mes doigts se cachèrent dans les poils blancs de la tigresse et elle ferma les yeux, posant sa tête sur ses pattes avant pour dormir. Un léger sourire étira mes lèvres. Je cessai de caresser ma Gardienne quand Jin me parla. C'était si inattendu que j'avais même arrêté de respirer. Puis, j'éclatai de rire.

''Des gens gentils ? Ici ? Je passe mes journée enfermée dans une salle qui, même aérée, pue toujours ! Je ne vois pas de gens gentils. Il n'y a pas de gens gentils dans ma vie... Tous des petits cons prétentieux qui ne connaissent rien à la vie et ses malheurs ! Je serrais les poings. Ils ne savent pas à quel point la vie peut-être laide. Je n'ai rencontré personne de... Ah si ! C'est vrai ! Je suis allée faire squatter au centre commercial l'autre fois, et j'ai rencontré un petit homme aux cheveux blancs. Il est très maladroit mais très gentil. Il s'appelle Ryuu, je crois... Tu le connais ?''

Je souris. Le petit Ryuu était... spécial. Il me rappelait moi pendant cette année de folie ou je ne suis sortie de chez moi seulement pour manger quand je n'avais plus rien en réserve. Il semble si traumatisé, il ressemble à un nouveau-né qui apprend à vivre. Il est marrant comme garçon. Même s'il est très maladroit, je l'aime bien, j'ai envie de l'aider. Ca fait longtemps que je n'avais pas eu envie de faire ça. Aider les autres. Après ce qu'ils ont osé faire...
Isil ouvrit un œil bleu et le posa sur moi. Je savais ce qu'elle voulait faire, retourner en moi. Je lui fis un très léger non de la tête et elle referma les yeux après avoir poussé un soupir. J'aime bien la sentir juste devant moi. Ca me rassure en quelques sortes. Même si, la plupart du temps, si je veux frapper un gars, elle ne s'en occupe pas. Mais c'est comme ça, j'aime la sentir là, prête à me protéger. Prête à mordre celui qui oserait me toucher. Je recommençai de la caresser, oubliant tout ce qui était passée dans ma tête.

''Et toi Jin ? As-tu des amis par ici ? Je suis sûre qu'il doit bien y avoir un fou ou une folle qui réussisse ou commence à compter à tes yeux. Ce genre de fou qui s'impose sans vraiment le vouloir, qui est différent des autres, qui... qui... Un fou quoi !''

Je souris légèrement, repensant au fou auquel je pensais. Qui est mort aujourd'hui, par ma faute, j'en suis sûre. J'ai voulu fermer les yeux face à la réalité, il n'y avait qu'une seule personne qui pouvait l'aider. Mais j'avais décidé de tirer un trait dessus. Et comme je suis très têtue... Mais bon, tout ça c'est du passé, maintenant je suis ici, je suis Infirmière et je dois supporte tous les jours de la semaine des gosses tout excités à l'idée de se faire soigner par mes douces mains. Sauf que je ne suis pas celle qu'ils croient que je suis. Je ne suis pas douce comme ils aimeraient. Je suis... moi !

_________________

Spoiler:
 

[/center]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Miam, de la Promo! [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Miam, de la Promo! [libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» Quel accueil de la part des oiseaux! (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsaoberaï :: L'Académie :: Infirmerie-
Sauter vers: