AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Un vieil ami... [PV Bowmore]

Aller en bas 
AuteurMessage
C.C

C.C

Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 09/05/2010

Feuille de personnage
Pouvoir: Immortelle
Statut: Elève
Relations:

Un vieil ami... [PV Bowmore] Empty
MessageSujet: Un vieil ami... [PV Bowmore]   Un vieil ami... [PV Bowmore] I_icon_minitimeDim 11 Juil - 18:43

    Je n'en revenais pas... Il avait réussi? Ce n'était pas une illusion... Cette académie, ce refuge pour les gens ayant des dons... Il a finalement réussi... Les gens semblent heureux... Ma tête tournait dans tout les sens. Un sourire étirait mes lèvres. C'était... Grandiose... Tant d'années... Cela fait tant d'années que je ne l'ai pas revue... Ce bon vieux James... Il avait dû vieillir... J'espère qu'il a toujours ses magnifiques yeux bleu... Je me dirigeais dans les couloirs. J'étais passée par le secrétariat. Le bureau du directeur devait être dans le coin... Il était le directeur... Il ne devait y avoir que des gens biens ici alors...

    Je croisais beaucoup de gens dans les couloirs. J'étais pressée... Je voulais voir comment il allait. Je me faufilais entre la foule. J'attirais encore et toujours l'attention mais je n'y prêtais plus aucunes importance depuis bien longtemps... J'avais appris à passer au dessus de tout ça... Bon sang... Où est donc son bureau? Je croisais des élèves, des profs, des surveillants... Il en avait du beau monde... Certaines têtes ne m'étaient pas inconnus... J'avais dû les voir quand ils étaient petits ou adolescents... J'avais une excellente mémoire... Je me souvenais encore de mes péripéties durant l'Antiquité... C'est dire...

    Je finissais par m'arrêter. Je reprenais mon souffle. Mes yeux se posèrent sur la plaque installée contre la porte. M.Bowmore... Enfin j'y étais arrivée... Son bureau... J'avais le trac... J'hésitais à ouvrir la porte... J'avais peur de découvrir les ravages causés par le temps sur James... Je posais fébrilement ma main sur la poignée. Je fermais les yeux. Ma main appuya sur la poignée... La porte s'ouvrit en même temps que mes yeux. Il était là... A son bureau... J'entrais doucement et je prenais soin de refermer la porte. Je m'avançais au milieu de la pièce avant de m'arrêter. Je portais mes mains à ma bouche. C'était bien lui... Il avait changé... Mais c'était lui... Pas un de ses éventuel enfant... Le vrai et unique James Bowmore...

    "Sa fait... Longtemps... James..."

    Je ne tenais plus sur mes jambes. Je m'effondrais par terre. J'étais à la foi si heureuse et si triste... Heureuse de le retrouver. Triste de ne pas avoir retrouvé son frère... Ils étaient si proches... Je les aimais bien ces deux là... Ils étaient si gentils... Le temps avait fait son oeuvre... Je ne pouvais rien y faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Y.
Admin
Alexandre Y.

Nombre de messages : 262
Age : 31
Humeur : niarkniarkniark...
Date d'inscription : 08/01/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Résurrection des morts.
Statut: Elève
Relations:

Un vieil ami... [PV Bowmore] Empty
MessageSujet: Re: Un vieil ami... [PV Bowmore]   Un vieil ami... [PV Bowmore] I_icon_minitimeLun 12 Juil - 14:27

« J.Bowmore »

Encore et toujours, impassible, je me tenais debout devant la baie vitrée, les bras croisés sur mon torse. Mes yeux bleus, froids et impénétrables, observaient les jeunes gens dans le parc de l'Académie. Il y avait certains problèmes dans l'Académie. Et ces problèmes étaient de biens piètres obstacles. Je n'avais pas envie de m'énerver contre les élèves. Il faut dire que Alexandre m'avait irrité aujourd'hui. Il était venu me voir pour me dire qu'il avait parlé à un mort. Super, non ? Il parle tout le temps aux morts, qu'est-ce que ça pouvait bien me faire ? Mais, il m'a dit, que sa conversation avait eu un rapport avec moi, avec ma vie passée. Sur le moment, j'avais eu envie de l'égorger pour qu'il se taise. Ma vie passée... Qu'elle aille au diable celle-là ! Je ne voulais plus en entendre parler, et il le savait très bien. Pourquoi là ? Pourquoi maintenant ? Si près de ce jour douloureux... Je fermai les yeux pour me calmer, décrispant mes mains qui emprisonnaient mes bras avec force. Si seulement...

Une odeur qui me semblait plutôt familière vint chatouiller mes narines. Je me retournai doucement, fixant la porte noire de mes yeux bleus. Qui pouvait bien se tenir derrière cette porte alors que j'avais dit que je ne voulais recevoir personne aujourd'hui ? Je m'approchai de mon bureau et m'assis dans le grand fauteuil pour chercher dans les dossiers qui pouvait bien se tenir derrière la porte. Pas de nouveau, pas de problèmes avec un élève en particulier, pas de rendez-vous pressants qui n'auraient pas pu être reportés. Qui alors ? Et cette odeur que je n'arrivais pas à identifier ! Les nerfs déjà à vif, j'avais l'impression que j'allais exploser. Alors que je continuai de chercher en sentant ma colère monter, la porte s'ouvrit doucement.
C'était une femme qui entra. Une jeune femme qui n'était pas dans cet établissement. Mes yeux ne quittèrent pas son visage, ni pour étudier ses vêtements, ni pour caresser ses courbes. Je n'avais plus l'age pour se genre de choses. Mais surtout, ces courbes et ces vêtements, je les connaissais bien. Alors mes yeux bleus restèrent figés sur la crinière verte qui tombait sur ses épaules et sur les deux perles brunes et ors qui brillaient de chaque côté de son nez. Sa voix s'éleva dans l'air tendu de mon bureau, douce et légère, l'atmosphère sembla se détendre d'un seul coup. L'odeur revint, plus forte, et je me souvins enfin qui était cette jeune femme qui attirait le regard des hommes et des femmes.

''C.C ...''

Un simple souffle sortit de ma bouche, presque inaudible. Voilà bien des années que je n'avais pas vu cette jeune femme. Mais, elle, contrairement à moi, elle n'avait pas changé. Toujours le même visage, les mêmes cheveux, le même regard. Les feuilles tombèrent de mes doigts figés au dessus du bureau noir. Je la vis s'écrouler sur le sol. Alors, sans même prendre le temps de réfléchir à mes actes, je me téléportai à ses côtés et la soulevai avec la plus grande délicatesse. Les souvenirs déferlèrent sur moi en une puissante vague quand mon regard croisa le sien une nouvelle fois. Je failli céder sous le poids de tout ça. Sous le poids de mon passé.
Je me revoyais rire avec mon frère et rougir devant une femme d'une beauté sans égal. Je me revoyais, combattant un groupe de gars qui voulait du mal à mes amies. A deux amies. C.C et ... Jamais, même après le combat, alors que je m'écroulais sur le sol, épuisé, jamais je ne me suis vu pleurer ou m'isoler. J'étais toujours avec eux, jamais je n'étais seul. Ma vie avait été joie pendant un long moment. Puis elle est devenue cauchemar. D'un seul coup, sans prévenir. On m'a enlevé ce que j'avais de plus cher au monde. D'abord ma femme, puis mon frère. Ma femme, oh ma femme. La plus belle femme que je n'avais jamais vu. Une femme d'une beauté sans égal. Je ne pouvais soutenir ce regard plus longtemps ou j'allais m'écrouler et pleurer. Pleurer les larmes que j'ai mis du temps à recréer après la mort de ces deux êtres exceptionnel. Oh, si vous saviez comme j'ai pleuré...

''C.C …''

Simple murmure. Ce n'était même pas sûr qu'elle entende que je prononçai son nom. Comme si c'était impossible. Comme si je rêvais. Mais voilà bien longtemps que je n'ai pas rêvé. Je ne rêve plus. Je détournai les yeux des siens, ne pouvant pas supporter la douleur qui m'envahissait à chaque battement de cœur. Je soulevai C.C, même si j'ai vieilli, mon corps est resté presque le même. Il a juste prit quelques rides. Je déposai cette femme, qui semblait si jeune mais qui en réalité était si vieille, sur le fauteuil noir de l'autre côté de mon bureau. Je me téléportai jusqu'au mien puis téléportai le mien devant le sien. Sans vraiment m'en rendre compte, je pris sa main entre les miennes. Une fois de plus je regardais ses yeux bruns et ors, et les souvenirs refirent surfaces de nouveau.
Je me revis, titubant en me tenant au mur, laissant du sang sur le sol. Je me revis, prêt à m'écrouler. Le combat avait été dur cette fois, trois hommes, un couteau. Mais je l'avais fait. Pour elle. Alors que mon corps commençait à se pencher en avant, alors que le sol se rapprochait de mon visage, alors que je restais immobile, impuissant, laissant le destin décidé si je mourrais de cette chute ou non, quelqu'un est venu me soutenir. S'était une douce main sur mon torse, une épaule qui semblait si faible sous mon bras. Alors, à cet instant, je me suis permis d'espérer. D'espérer trouver à mes côtés ce qu'il y avait de plus beau en ce monde. Et oui, elle était là, me demandant de me soutenir à elle. Elle était là, souriant malgré la gravité de mes blessures, me rassurant en murmurant. Elle était là, mais ce qu'elle ne savait pas, c'était que sa présence suffisait pour que l'envie de gravir une montage ne paraisse plus impossible à mes yeux amoureux. Qui aurait pu lui dire ? Alors, ensemble, marchant lentement, on se dirigea vers sa maison, qui n'était pas loin. Parce que avant de mourir, j'avais eu envie de voir rien que l'endroit où elle habitait, pour pouvoir mourir heureux et le sourire aux lèvres.

''C.C … Que fais-tu ici … ? … C.C … ''

Je n'arrivais plus à détacher mon regard du sien. Mais ses yeux me montraient ce que j'avais voulu mettre de côté. Je baissai la tête, soupirant. Qui aurait pu dire ce que mon soupir exprimait ? Trop de choses pour que l'on puisse en identifier rien qu'une seule. Tristesse, amour, soulagement, regret, amitié, et tant d'autres sentiments. Ce n'est que quand mes yeux tombèrent sur mes mains ridées que je vis la sienne dans mes paumes. Doucement, je lui redonnais la main que je lui avais volé, m'excusant mentalement, n'étant pas capable d'articuler un seul mot. Parce que derrière les yeux bruns et ors de C.C, je revoyais un être à la beauté sans égal. Je revoyais la femme que j'avais aimé, ses cheveux de feux et d'ors, et ses yeux, noirs comme la nuit, noirs comme aucune autre femme n'avait. C'est en repensant à cette femme rayonnante de beauté, qu'une larme solitaire roula sur ma joue. Perle de cristal ou de diamant, comme vous voulez. Mais, Perle de tristesse et de désespoir, sur une joue marquée par le Temps.

_________________
Il faut voir la Mort pour la comprendre.
Et savoir que la Mort vaut parfois plus que la Vie...

Un vieil ami... [PV Bowmore] Blog24


Dernière édition par Alexandre Young le Dim 26 Sep - 15:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.calameo.com/read/00027477902b84ecbdaf1?sid=4af63af5722
C.C

C.C

Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 09/05/2010

Feuille de personnage
Pouvoir: Immortelle
Statut: Elève
Relations:

Un vieil ami... [PV Bowmore] Empty
MessageSujet: Re: Un vieil ami... [PV Bowmore]   Un vieil ami... [PV Bowmore] I_icon_minitimeLun 12 Juil - 15:27

    Il semblait énervé quand je suis rentré... Puis la surprise se figea sur son visage. La surprise, la tristesse... Tout un tas d'émotion que je ne pouvais pas identifier... Il se téléporta à mes côtés et m'aida à me relever. J'essayais de tenir sur mes jambes mais je n'y arrivais pas... Il me releva sans la moindre difficulté, comme si son âge n'avait pas altéré son corps... Il m'installa dans un fauteuil puis réapparut devant moi. Il me pris ma main. Mes larmes perlèrent aux bords de mes yeux. J'étais si triste... Pour lui... Pour son frère... Je voulais parler mes les sanglots étranglèrent ma voix. Lui qui était si joyeux... Avec son frère... On s'amusait bien... Pourquoi avais-je encore subis les sévices des gens qui ne me comprenait pas...? Maison saccagée, brûlée... quand bien même je me réfugiais dans un hôtel, ma porte se retrouvait taguée d'inscription violentes.... Je ne pouvais jamais demeurer longtemps dans un même lieu... J'ai perpétuellement subis la discrimination... C'est ce qui m'avait obliger à les fuir... Eux... Mes amis...

    Je sentais la vieillesse de sa peau sur ma main... Le temps avait fait son oeuvre... Je le regardais. Lui qui était si beau... Je ne pouvais soutenir son regard plus longtemps... Je baissais les yeux ou les détournais. Je voyais sa souffrance dans son regard. Il avait probablement rayé son passé... Je venais de le lui faire reparaitre... Je n'aurais peut-être pas dû venir... Je lui fais du mal en étant là... Qu'est-ce que je faisais ici...? Je venais d'en oublier la raison en le voyant ainsi... J'étais si triste pour lui... Je fermais les yeux et deux perles cristallines vinrent rayer mes joues blanches. J'essuyais mes larmes d'une main. Je reportais mon regard sur lui. Je tendis la main pour toucher son visage. Je sentais les pliures causées par le Temps. Je frissonnais avant de retirer ma main.

    "Je... J'ai appris pour... Je suis désolée..."

    Je détournais à nouveau les yeux. Ce n'était pas la seule raison de ma venue.... Je cherchais un refuge, un havre de paix... Un lieu où je ne serais plus persécutée... La chasse aux sorcières n'a pas disparut... Elle a évolué... J'en ai assez des bûchés et des échafauds... Je voulais un lieu où plus rien de tout ça ne pourrait m'atteindre... Où je pourrais me faire des amis et les garder... Où je pourrais aider les autre comme je le pourrais... Je voulais simplement un "chez moi"... Je vins m'effondrer sur ses genoux en pleurant.

    "J'en avais assez! Je ne veux plus... Je veux pouvoir vivre normalement... Je voulais me faire des amis et ne pas avoir à les abandonner... Je voulais juste... Un chez moi... Je ne veux plus partir James..."

    J'ai eu l'occasion de faire le tour du monde plus d'une centaine de fois... J'en avais assez, assez... Je ne voulais plus abandonner mes amis... Je ne voulais plus... C'était bien trop douloureux... Je ne voulais plus blesser les gens qui m'accueillaient... Leurs causer des ennuis... Je voulais être chez moi et surtout, en paix... Je relevais mes yeux plongés dans un océan de larmes.

    "Je croyais pas à votre projet! Mais vous l'avez fait! Vous m'aviez dit que ce serait un refuge... Est-ce que je peux... Rester dans ce refuge...? Pitié... J'en ai assez de fuir..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Y.
Admin
Alexandre Y.

Nombre de messages : 262
Age : 31
Humeur : niarkniarkniark...
Date d'inscription : 08/01/2009

Feuille de personnage
Pouvoir: Résurrection des morts.
Statut: Elève
Relations:

Un vieil ami... [PV Bowmore] Empty
MessageSujet: Re: Un vieil ami... [PV Bowmore]   Un vieil ami... [PV Bowmore] I_icon_minitimeDim 26 Sep - 20:34

« J.Bowmore »

Avez-vous la moindre idée de ce que je suis en train de subir ? C'est dur de perdre un être cher, mais le plus douloureux, c'est sûrement les souvenirs. Je me rappelle de tout ça, de tout ce que l'on a fait ensemble. Mon frère et moi étions si proches durant ces années-là. Disputes, délires, combats, toutes ces choses que l'on partage quand on est frères. Je fermai les yeux, coupant ainsi le contact avec mon passé si douloureux. Mais pourtant, un visage subsistait, il continuait de me hanter. Une magnifique femme aux cheveux de feux et d'ors, une femme aux yeux noirs comme aucune avant elle. Shana … Je secouai la tête, tentant d'oublier son sourire. Elle était si belle … Je relevai la tête pour regarder C.C. Elle venait de toucher ma joue de sa main douce et de la retirer vivement, sûrement écœurée par ma peau parcheminée. Je baissai la tête. Elle ne dit que : « J'ai appris pour … Je suis désolée … »

''Pour Anthony, c'est cela ? Alors, tu as réussi à l'apprendre … Tu sais, C.C, il ne nous a pas vraiment quitté. Nous sommes toujours en contact. Je ne peux pas le voir de mes propres yeux, mais il est toujours là, avec moi.''

Je baissai un peu plus la tête. Sentant une soudaine rage monter en moi. Je ne comprenais pas pourquoi je lui en voulais tant. Pourquoi le simple fait de l'entendre s'excuser pour mon frère me rend si haineux. Je ne supporte pas de me rappeler le jour où elle nous a abandonnés. Comme ça, sans prévenir, sans un regard en arrière. Sans même un petit mot d'adieu. Comment a-t-elle pu nous faire ça ? N'était-on pas amis ? Inséparables ? Elle a brisé le cœur de mon frère sans même le savoir. Maintenant, elle s'excuse ! Je ne supporte pas. C'est idiot n'est-ce pas ? Serrer les poings et les mâchoires en retenant cette haine alors que je viens juste de retrouver une amie. Je sursautai quand elle vint s'écrouler sur mes genoux en pleurant. Je posai une main tremblante sur ses cheveux verts et les caressai doucement, écoutant ce qu'elle avait à me dire. Quand elle prononça son nom, je replongeai une nouvelle fois dans mes souvenirs. Me rappelant tous les James que j'ai déjà entendu en une vie. Tant de personnes …

''Trouver des amis et ne pas les abandonner ? N'était-on pas tes amis ? Ne nous as-tu pas abandonné alors que tu pouvais rester ?! As-tu pensé à ce que ça nous a fait quand tu es partie ? A Anthony ? A Shana ? Tu pouvais rester avec nous C.C, nous, on t'aimait. Mais tu es partie … ''

Ma main se crispa dans ses cheveux tandis qu'une nouvelle larme roulait sur ma joue parcheminée. Je sais maintenant pourquoi je ressens cette haine. Je ne pouvais pas supporter le beau visage de Shana souillé par toutes ses larmes. Je ne pouvais pas supporter le vide dans le cœur de mon frère. J'ai l'impression qu'elle ne comprend pas. J'ai l'impression que même si elle me dit qu'elle ne veut plus partir, un jour, elle le fera quand même. J'essayai de calmer les tremblements de mon corps et relevai la tête pour observer l'Académie derrière la baie vitrée. Ma main se remit à caresser ses cheveux verts.

''Tu peux rester C.C. Anthony te l'avait dit, il avait dit que tu serais toujours la bienvenue …''

_________________
Il faut voir la Mort pour la comprendre.
Et savoir que la Mort vaut parfois plus que la Vie...

Un vieil ami... [PV Bowmore] Blog24
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.calameo.com/read/00027477902b84ecbdaf1?sid=4af63af5722
Contenu sponsorisé




Un vieil ami... [PV Bowmore] Empty
MessageSujet: Re: Un vieil ami... [PV Bowmore]   Un vieil ami... [PV Bowmore] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Un vieil ami... [PV Bowmore]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (disparu) samuel h. adams - civilian - vieil homme prêtre
» Alastair Zelphos
» Moi j'suis carrelleur, on m'demande carreller, j'carrelle [PV Ambre]
» [Chapitre un - Partie une] Un vieux magicien certainement ennuyé de s'être perdu en ces bois... [PRIVE]
» Un vieil avatar pour un vieux chapelier ? (TERMINÉ)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsaoberaï :: L'Académie :: Bureau du directeur-
Sauter vers: