AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 [libre] léger souci durant le spectacle..

Aller en bas 
AuteurMessage
Shaia

Shaia

Nombre de messages : 108
Age : 22
Date d'inscription : 29/05/2010

Feuille de personnage
Pouvoir: invocations de deux gardiens (Eden et Enfer)
Statut: Elève
Relations:

[libre] léger souci durant le spectacle.. Empty
MessageSujet: [libre] léger souci durant le spectacle..   [libre] léger souci durant le spectacle.. I_icon_minitimeSam 7 Aoû - 21:13

Mais pourquoi j’avais accepté ? Là je me retrouver pas dans la m*rde avec sa ! J’étais agoraphobe, je le savais & pourtant... C’était a moi de passer. J’étais sensé marcher, poser et revenir. Sans me casser la figure malgré les talons hauts a aiguilles... Ils voulaient ma mort... En plus, tout ce monde qui était là.. Des photographes, des journalistes, des mannequins & tout le monde de la mode. Comment j’en étais arrivée là ? Laissé moi vous raconter...

C’était tôt le matin, il y a quelque jour. J’ai croisé un homme alors que j’étais avec mes deux loups. Il m’a accosté. Ma complimenté. Nous avons discuté, malgré le fait que je me méfier. Et il m’avait proposé un travail. Il m’avait expliqué que c’était tout simple, porté une tenue, marché tout en la mettant en valeur. Et j’avais accepté. S’il ne s’agissait que de sa, d’accord. Mais il ne m’avait simplement pas prévu qu’il y aurait autant de monde. Les premiers jours que j’ai passés avec lui il m’expliqua comment marcher. Comment poser. Et après beaucoup de chutes j’étais parvenue au stade que certaines mettaient un temps fou pour atteindre. Lorsque je lui avais demandé pourquoi il m’avait demandé à moi, il m’avait répliqué : « parce que tu es très belle. Tu as des yeux splendides et une silhouette comme on en trouve rarement. ». Je n’avais pas cherché plus loin. Lorsque le jour de l’essayage des robes était enfin arrivé, je croisai des filles que je n’avais pas vues auparavant. Autour de moi des gens se pressaient. Une femme dont l’âge avait buriné ses traits m’attrapa par le bras, me forçant à la suivre. Mes deux gardiens étaient avec moi. Car après tout pour les gens ce n’étaient que de gros chiens. Ils ne voyaient pas leurs différences. Pour eux l’un était noir et l’autre blanc. C’était tout. Ils m’avaient autorisé à les garder que parce qu’il donnerait un coté plus ‘bestial’ a ma présentation. Nous en étions où ? À oui, avec la vieille femme. Elle m’ordonna de m’asseoir sur un siège, se que je fis. Là elle se mit à me faire plein de coiffure, cherchant laquelle m’irait le mieux. Lorsqu’elle me demanda si l’on pouvait coupaient mes cheveux je refusais catégoriquement. Je refusais que l’on y touche ! Lorsqu’elle trouva enfin ce qu’elle cherchait, je fus extrêmement surprise. Très basique. Elle m’avait fait des boucles anglaises. Mais les avaient emmêlés pour que cela renforce le coté animal de l’homme. Enfin elle me prit à nouveau par le bras, m’entrainant dans une salle ou il y avait encore plus de monde. Elle ordonna sèchement que tout le monde sorte quand je lui avouer que j’étais agoraphobe. Elle me fit essayer tout un tas de robes. Toutes avec des couleurs sombres, qui permettaient de faire des mouvements en toute liberté. Mais elles semblaient toutes venir d’un autre temps, un temps précédent. La collection était basé sur de la fiction. « Si la terre s’était arrêté de tourné en 1800. » C’était ceci le thème. Vraiment tout bête.

Les jours qui précédèrent le défilé furent le pire. Je devais sans cesse répété pour qu’il n’y ait pas un faux pas lors de la représentation. Avec les autres filles nous devions respecter un timing parfait. C’était extrêmement dur et je regrettais amèrement d’avoir accepté. Puis le jour J. arriva. La représentation commença. Et nous nous retrouvons au début. Lorsque j’hésite a avancer et me maudit d’avoir accepté...

Lorsque ce fut a mon tour, j’hésitai. Eden et Enfer avancèrent, sans moi. Je fis un pas hésitant. Puis me raffermit et avança, en toute assurance. Mon regard exprimait de la supériorité, tout comme on me l’avait demandé. J’étais sensé avoir un port de tête royal. Et j’obéissais à toutes les consignes que l’on m’avait données. Mon visage resta figé, sans un sourire. Mon regard ne laissait transparaitre que supériorité et dignité. Rien d’autre. Malgré qu’au fond de moi mon cœur tambourinait et que j’avais du mal à garder une respiration correct. Arrivé au bout je pris ma pose, m’en rappelant subitement. Je comptai les 20 secondes et reprit ma marche. Mon pas était gracieux, aérien. Et je ne faisais qu’obéir. Mes gardiens me suivaient. Eden me réconfortant par messages télépathiques. C’était dur. Et plus jamais je ne le referais. Lorsqu’enfin j’arrivai au bout, que je disparaissais du regard des gens, je soupirai d’aise. J’étais bien mieux à l’ abri des regards ! Je refusais de refaire sa. Une fois c’est tout. J’étais partie m’asseoir sur une chaise. Lorsque j’entendis un cri dans la salle. Pas le genre e cri ‘waouh c’est trop beau !’ mais le genre ‘oh mon dieu ! Jvais mourir !’. Je me figeai carrément. Sentant une odeur de brulé. Je mis un certains temps avant de comprendre d’où provenait cette odeur. Un idiot avait mis le feu à toute la salle. Les mannequins s’enfuirent. Le public aussi. Je fus poussé, malmené et presque piétinais. Recroquevillé sur le sol, je n’osais rouvrir les yeux que quelques instants. Il n’y avait plus un bruit a par le crépitement des flammes auprès de moi. Mes gardiens s’affolaient. Là ils ne pouvaient m’aider. Les sorties étaient condamnés par les flammes. Il y avait autour de moi un véritable brasier. Je me relevais, complètement affolée. Je courais vers l’une des portes. Mais en chemin je me cassais la figure et me tordait cheville. Je retins un cri et grimaça de douleur. J’enlevai les chaussures sans ménagement et les balançait a l’autre bout de la pièce. Dans le feu. La porte était fermée. C’était une porte coupe feu. Et elle était cadenacé. Je laisser sortir de ma bouche un filet de jurons bien sentit. Malpolie pour une fille ? Peu m’importait. J’allais finir brulait vive, tout comme jeanne d’arc si je ne sortais pas très vite ! Je tentais d’enfoncer la porte. Peine perdue. Le ‘pin pon’ sonore des pompiers retentit. Mais savaient-il au moins que j’étais là ?

C’est alors que je vis Eden sautai dans les flammes. Je criai son nom. N’arrivant pas à croire qu’elle venait de sauter. Mais la douleur ne se fit pas ressentir. Ou était-elle passée ? Enfer voulu la suivre. Mais je m’accrochais désespérément à mon gardien noir.

« Non ! Me laisse pas ! J’ai trop peur ! »


Il me sourit, m’envoyant un regard réconfortant.

« On va juste te chercher du secours. Les pompiers ne peuvent rien faire pour toi. Les gens de l’académie si. »

Mais malgré cela je le gardais contre moi, l’empêchant de partir. Il se résous, se serrant contre moi. Une poutre craqua et tomba auprès de moi. Je fis un bon sur le coté. Enfer et moi venions de nous séparé sans le vouloir. Le feu s’éleva entre nous. La chaleur devenait insoutenable. Je sentais que je ne pourrais pas tenir plus longtemps. La silhouette d’ébène du loup disparut. Il était parti. Je me retrouvais toute seule dans une bâtisse en flamme qui menaçait de s’écrouler. J’hurlais, dans un dernier espoir :

« Au secours ! Venez m’aider ! Jvous en supplie ! »


C’est c*n. mais c’est tout ce que j’avais trouvé pour m’accrocher a un dernier espoir de sortir vivante de ce trou...


Dernière édition par Shaia le Sam 7 Aoû - 22:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jin

Jin

Nombre de messages : 197
Date d'inscription : 29/04/2010

Feuille de personnage
Pouvoir: Transformation Démon
Statut: Surveillant(e)
Relations:

[libre] léger souci durant le spectacle.. Empty
MessageSujet: Re: [libre] léger souci durant le spectacle..   [libre] léger souci durant le spectacle.. I_icon_minitimeSam 7 Aoû - 21:29

[je prend perso Wink]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jin

Jin

Nombre de messages : 197
Date d'inscription : 29/04/2010

Feuille de personnage
Pouvoir: Transformation Démon
Statut: Surveillant(e)
Relations:

[libre] léger souci durant le spectacle.. Empty
MessageSujet: Re: [libre] léger souci durant le spectacle..   [libre] léger souci durant le spectacle.. I_icon_minitimeSam 7 Aoû - 22:18

Et merde... J'étais en retard pour le défiler... Je vous jure... Quel bordel! J'avais été invité par un ami de mon père et il ne voulait pas que je refuse... Le seul problème c'est que Nina était malade et j'ai dû la laisser chez le véto à contre coeur! J'étais chez moi en train d'enfiler en speed un costard... Je me ruais dans ma voiture. Un quart d'heure de retard... Sa devait juste avoir commencé... Je mis le contact et je fis rugir le moteur, me lançant à toute vitesse dans les rue désertes. Je remarquais alors les pompiers débarquer. Je les suivais pour arriver à la salle des fêtes. Oh putain! Je sortis de ma voiture et me fit accoster par une louve blanche. Elle semblait complètement paniquée... Elle m'expliqua que sa propriétaire était coincée dans la salle... Je me fis craquer les phalanges avant de me transformer et de déployer mes ailes. Je pris alors une vitesse importante en me dirigeant droit vers la porte de secours. Je ne cherchais pas à réfléchir et j'envoyais un grand coup de poing dedans ce qui la fis voler à travers la pièce. J'entrais, sentant les flammes lécher mon corps. Les brûlures guérissaient toute rapidement. Je cherchais alors la propriétaire et je remarquais une jeune fille au sol près d'une poutre en flamme. Je courais alors vers elle. Je m'agenouillais devant elle.

"Je vais te sortir de là, n'aie pas peur tout ira bien."

Je la pris alors dans mes bras. Je sentais les flammes gagner en intensité. je déployais mes ailes, nous enveloppant avec pour la protéger des flammes. Je sortis assez rapidement par là où j'étais venus. Une foi dehors, je déployais mes ailes et je m'envolais pour l'emmener loin du lieu du désastre. C'était mon boulot de protéger les élèves. Si je ne me trompais pas, elle c'était Shaia. Elle avait des heures de colle à rattraper... On en reparlera plus tard. Je la déposais au sol et je vis ses loups arriver en trombe pour se coller à elle. Je me reculais un peu, sentant toute mes brûlures se refermer. Je regardais alors le petit trio en souriant doucement.

"C'est que vous étiez dans un sacré merdier... Heureusement que je passais dans le coin... Moi c'est Jin, je suis surveillant à l'Académie. Toi tu es Shaia si je ne me trompe pas... Sa va aller pour toi?"

Elle avait quelques brûlures sur le corps et ses vêtements étaient dans de piteux états... Je souriais avant de venir lui tendre la main. Elle s'était tordue la cheville vu dans l'état où elle était... Je voulais l'aider un peu... Au moins la ramener à ma voiture pour qu'elle puisse s'installer confortablement... Et puis j'avais des couvertures et une trousse de secours dans ma voiture... Ben oui c'est ça de se battre tout le temps >.>.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaia

Shaia

Nombre de messages : 108
Age : 22
Date d'inscription : 29/05/2010

Feuille de personnage
Pouvoir: invocations de deux gardiens (Eden et Enfer)
Statut: Elève
Relations:

[libre] léger souci durant le spectacle.. Empty
MessageSujet: Re: [libre] léger souci durant le spectacle..   [libre] léger souci durant le spectacle.. I_icon_minitimeSam 7 Aoû - 22:51

Je m’étais assise, commençant à suffoquer a cause de la fumée. Soudain, je sentis au dessus de moi comme un courant d’air. La porte coupe-feu alla s’écraser contre le mur. Après m’avoir frôlé. Je tressailli. Et la un ange... Enfin non pas vraiment puisqu’il avait des cornes et un regard féroce...Plutôt un démon donc, vint me parler. Je ne compris strictement rien à ce qu’il me dit, la tête ailleurs. Puis il me prit dans ses bras. Ma première identité fut de me sortir de là. Je n’aimais pas que l’on me porte. Et encore moins un inconnu. Mais il avait une force d’enfer et je n’y arrivais pas. J’avais beau eu gigotais et me débattre je n’y arrivais pas. De plus mes forces s’étaient amoindries du fait que j’avais inhalé énormément de fumée... Je fus prise d’une quinte de toux et j’eus l’impression de crachai mes poumons. Ma gorge s’irrita très vite. E ne faisais plus vraiment attention a ce qui ce passait. Lorsque la toux s’estompa, je sentis ma gorge en feu. Et dès que j’avalai ma salive une vive douleur me prenait. Lorsque je captais ce qui se passait je découvris que nous étions très loin du lieu d’origine. J’entendis un bruit de galop. Mes loups arrivèrent. Sur mes mains, j’avais l’impression de sentir du sang. Mes deux gardiens avaient couru jusqu'à se faire saignés eux-mêmes. Et c’était la première fois que je les voyais saigné.

Le démon me parla à nouveau. Et ses traits me parurent plus familiers. Il se présenta. Et me nomma. Il y eu un déclic dans mon esprit tandis que mes loups achevaient de venir a ma rencontre. Oui oui le surveillant ! Je sentis le feu me montaient au joues. Mais ce n’était pas du a l’incendie juste avant. C’était le surveillant qui aurait du surveiller toutes les heures de colles auxquelles je n’avais pas été. Oups...

Tandis qu’il me demandait si sa allait j’inspectais mon corps rapidement. Sur mes bras, mes jambes et mon cou je pouvais déceler des brulures. Mais étrangement je n’avais pas mal. La robe était totalement fichue. A moitié brulée, je pouvais encore la voir crépiter à certains endroits ou le feu ne s’était pas complètement éteint. Je soufflais dessus pour balayer le restant de ce mauvais souvenir encore trop proche. Je fis quelque pas et la douleur à la cheville se réveilla. Je fis à nouveau une grimace de douleur. Mais pourquoi j’avais accepté ???! Sa ne m’attrait que des ennuis. Sans vraiment me gênais je me laissais tomber au sol, au milieu du bitume. Enfer s’approcha de moi et plongea son museau contre mon cou. Je sentais sa truffe humide me sentir le coup. Et sa langue râpeuse me le léchait. Pour me témoigner du réconfort. Je remarquai que je n’avais pas répondu au surveillant. Aussi je ne laissai qu’un mot sortir, avec une moue de douleur :

« Aie. »


Enfer se recula, plongeant son regard dans le mien. Il me demanda si j’allais recommencer les défilés. Oubliant totalement de répondre par message télépathique, je partie dans mon monologue :

« A non ! Plus jamais ! J’avais l’impression d’être une poupée Barbie qu’on habille ! Et puis c’est chiant de marcher avec des talons ! Et je n’ai pas du tout aimé être au centre de l’attention de tout le monde ! »

Je croisais les bras sous ma poitrine. Je me fichais de ce que pensais le surveillant. J’étais bizarre. J’étais agoraphobe. J’avais perdue mes deux familles. J’étais traumatisé. Méfiante. Donc j’avais amplement le droit de partir dans mes délires toute seule, de me taper la causette a moi toute seule et d’être étrange parfois. C’était compréhensible.


« Ah c’est sur ! Ils ont pu rire de me voir ainsi ! Mais non plus jamais ! Trop dur de devoir rester impassible et de devoir regarder tout le monde de haut ! En plus je parie qu’ils ont du remarquer que j’ai failli me casser la figure dans mon passage ! Et le pire c’est que je me suis trompé de pose ! J’ai complètement tout loupé ! Ils ont du bien rire ! Mais je n’aime pas qu’on se moque de moi ! Je ne le refais plus jamais ! »

Je devais avoir l’air d’une folle. Tout comme Law. Pire encore, je devais avoir l’air d’une gamine de riche qui fait ses caprices. Je continuai de plus belle, boudant le vide qui me faisait face :

« Et puis... Et puis sa fait mal aux pieds ces chaussures ! Je suis bien mieux pieds nus ! Et c’est robes ! C’est bien jolie tout sa mais ce n’est pas confortable ! Et avec toutes ces fanfreluches là sur la tête je suis trop moche ! On croirait que je sors de la jungle ! »

Enfer, ironique me balança en message télépathique, riant de me voir piquer ma crise : « non, plutôt que tu sors d’un incendie... Ou d‘un hôpital psychiatrique ! ». Je lui jetai un regard noir et continuai à râler :

« Oh toi c’est bon ! Va te prendre un bon bain et brosse toi les dents parce que tu pue ! Et puis va aussi te brosser les poils ! On dirai un..Un... Un je sais pas trop quoi pas brosser ! »


Enfer émit un léger grondement qui rappelait le rire d’un humain. Il savait que je ne pensais pas tout ce que je disais. En fait la seule partie que je ne pensais pas c’était lorsque je parlais de lui. Je poussais un petit ‘Humpf’ et gardais les bras croisés sous la poitrine, boudant le loup. Mais du boudage comme on en voit dans les films. J’avais la gorge sèche. Irrité. Et je bouder. Sachant que cela faisait 10 ou 20 minutes que je râlais sans arrêt. Que je parlais toute seule. En fait mes crises étaient rares et espacés. Mais quand elles étaient là je penchais dangereusement vers la folie.. D’ailleurs j’étais allé voir une psy pour sa. On avait même failli m’envoyer en hôpital psychiatrique a la sortie de l’hôpital tout court...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jin

Jin

Nombre de messages : 197
Date d'inscription : 29/04/2010

Feuille de personnage
Pouvoir: Transformation Démon
Statut: Surveillant(e)
Relations:

[libre] léger souci durant le spectacle.. Empty
MessageSujet: Re: [libre] léger souci durant le spectacle..   [libre] léger souci durant le spectacle.. I_icon_minitimeDim 8 Aoû - 1:45

Je la regardais faire sans rien dire. Sa doit être son premier incendie... Elle doit pas être habituée au choc qui suit cette expérience... Je la regardais parler avec ses loups. Eux devaient lui parler par la pensée... C'était plutôt comique à regarder... On aurait dit qu'elle était bourrée... Je soupirais en secouant la tête. Pas croyable... Je me mis juste devant elle et je m'accroupis en lui faisant face. Je passais ma main derrière sa nuque et j'exerçais une légère pression dessus qui la fit s'évanouir. Ses deux gardiens me fixèrent avec un air méchant. Je soupirais.

"C'était soit ça, soit elle devenait dingue... Vous inquiétez pas, elle va bien, je vais m'occuper de ses brûlures et de sa cheville. Venez si vous voulez..."

Je pris Shaia dans mes bras doucement avant de marcher vers ma voiture, accompagné des grognements des loups... Je sentais en eux une furieuse envie de me bouffer mais je pensais pas qu'ils le feraient... J'arrivais à ma voiture. J'ouvris le coffre et j'installais Shaia dedans. Il était assez spacieux pour qu'elle rentre dedans allongée... Je sortis la trousse de secours et je commençais à désinfecter ses brûlures avant de mettre une crème apaisante suivit de pansement dessus. Je pris une couverture que je passais autour de son corps puis je pris du gèle dans un sachet. Un gèle réfrigérant. Je le mis autour de sa cheville devenue légèrement enflée pour la soulager. Je me plaçais à côté d'elle, attendant le réveil de la jeune fille.

Je repris forme humaine avant de récupérer une bière dans le minifrigo de ma voiture. Je l'ouvris et je me mis a boire tranquillement. Tant qu'a attendre, autant prendre un peu de bon temps... Les camions de pompiers continuaient à éteindre le feu. Elle a vraiment eu de la chance que je passe dans le coin la petite... Mais il faut pas croire que je vais rayer ses heures de colles... Elle va me les faire quoi qu'il arrive...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaia

Shaia

Nombre de messages : 108
Age : 22
Date d'inscription : 29/05/2010

Feuille de personnage
Pouvoir: invocations de deux gardiens (Eden et Enfer)
Statut: Elève
Relations:

[libre] léger souci durant le spectacle.. Empty
MessageSujet: Re: [libre] léger souci durant le spectacle..   [libre] léger souci durant le spectacle.. I_icon_minitimeDim 8 Aoû - 21:51

Vous allez vraiment me prendre pour une folle. Mais j’ai su ce qu’il allait faire. Je ne l’ai pas deviné, comme a mon habitude. Je l’ai vu. Je l’ai vu quelques secondes avant qu’il le fasse. Et pourtant je n’ai pas bougé. Je l’ai laissé faire. Sans le regarder. Ma vu s’est brouillé subitement. Je me suis sentit partir en arrière. Et le noir a commencer a m’envahir.. Avant que je sois brutalement tiré de l’inconscience avant même d’y sombrer. J’allais y entrer. Et c’est comme si l’on m’avait violemment tiré de l’eau. Attrapé par le bras et tiré a l’air libre. Voilà, là c’était pareil. Ma vue redevint nette. Je pu voir Jin qui me prit..Hein ? Qui me prit ? Il porté mon corps mais moi j’étais là... Je remarquais rapidement que les émotions d’Eden et d’Enfer me semblaient plus...Distinctes. Eden me parla, par message télépathique. Elle m’expliqua ainsi qu’elle m’avait accueilli dans son corps...Pour la première fois. Ainsi mon esprit était avec elle tandis que mon corps lui partait dans les bras de Jin. La louve le suivit, grognant a qui mieux mieux avec Enfer. Je la laissais suivre, me laissant bercer par le rythme de ses pas. Et soudain, tandis que je fermais les yeux j’eus l’impression d’être pincé.

Je rouvris les yeux, brutalement. Me redressais et me cogna violemment contre le haut du coffre de la voiture.

« Aïeuh ! »

Je me baissais légèrement, amenant ma main a mon front, l’a ou j’avais percuté le méta. Et je compris que j’étais de retour dans mon corps. Avais-je rêvé ? Non, la louve sembla apaisé que je me réveille. Elle me demanda si sa allait bien, le passage entre deux corps souvent difficile à la fois pour l’hôte et pour l’invité. Je fus perplexe, le fixant. Non je n’avais pas rêvé donc. J’acquiesçais en lui souriant. Et je descendais. Je posais les pieds au sol, tenta de me lever.. Et m’écoula sur le sol. Pour la seconde fois je me retrouvais assise en plein milieu du bitume. Je grommelais intérieurement, vexée de m’être par deux fois loupé devant Jin. De plus je haïssais me montrer faible devant quelqu’un. Je faisais tout pour être invulnérable. Chose qui n’était pas toute le temps possible. Jamais je n’étais tombé devant quelqu’un. Jamais je n’avais pleuré devant quelqu’un. Sauf que depuis quelque temps toutes les barrières tombaient. J’avais pleuré devant Hisagi. Et j’étais tombée deux fois devant le surveillant. A croire que la malchance me poursuivait. Je soupirai et restais assise sur le sol. Je n’irais pas plus bas. Je levais le regard vers le surveillant. Une bière a la main, retransformé en humain. Là déjà ses traits me semblaient bien plus familiers et plus...Doux. Evidemment, je comparais avec le démon...Toujours aussi grand. Toujours aussi imposant. Toujours aussi intimidant... Lorsqu’il s’avança vers moi, je fis de grand geste à la façon des ninjas tout en m’écriant :

« Pas touche ! »


Je refusais qu’il me fasse retomber dans l’inconscience. Hors de question. Et s’il le fallait, j’allais le faire à la méthode des chiens et je le mordrais. Même si je doutais lui faire grand mal. Mes loups s’approchèrent, grognant, en écho à mes émotions. Ils ne bougeraient pas. Ils l’empêcheraient de me retoucher. Je le savais parfaitement. Eden se calma, s’approchant de moi. Elle me poussa doucement de la truffe, m’incitant à me relever. Tout comme une jument faisait a son poulain, pour la première fois qu’il voit la lumière du jour. Je m’appuyais sur le coffre de la voiture et me hissa sur mes jambes, sous le regard bienveillant de la louve. Je m’appuyais sur la voiture, cherchant à ne plus poser ma jambe blessée sur le sol. Une fois d’accord. Deux fois c’est limite. Trois fois hors de question. Je le fixais dans les yeux, une lueur d’insolence dans le regard :

« Je suis assez grande pour tenir debout. Et je refuse que tu me refasse ce que tu m’as fait là, pour me faire perdre connaissance.. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jin

Jin

Nombre de messages : 197
Date d'inscription : 29/04/2010

Feuille de personnage
Pouvoir: Transformation Démon
Statut: Surveillant(e)
Relations:

[libre] léger souci durant le spectacle.. Empty
MessageSujet: Re: [libre] léger souci durant le spectacle..   [libre] léger souci durant le spectacle.. I_icon_minitimeLun 9 Aoû - 11:58

Le feu disparut de l'horizon. Les camions de pompier et les voitures de polices étaient là, sans doute pour enquêter... Je me demande bien quel attardé mental aurait put mettre le feu à ce bâtiment... Tss... Je vous jure franchement... Je terminais ma canette de bière lorsque je sentis un mouvement près de moi. La belle aux bois dormant se réveillait et.... Se prit le bord du coffre dans la tête... C'était vraiment pas sa soirée... Elle tenta de se lever mais se rétama au sol... Je me penchais pour l'aider à se relever lorsqu'elle fit de grands gestes pour m'empêcher de la toucher... Je manquais d'éclater de rire. Ses deux loups vinrent se mettre entre elle et moi... Si je veux vraiment la toucher ce n'est pas deux loups qui vont m'en empêcher... Elle fini par se redresser et se relever grâce à ma voiture. Je la regardais faire sans rien dire. Elle me regarda avec son regard insolent que je soutenais sans problème. Ne plus lui refaire ce que je lui ai fais? Pour le moment elle n'en avait pas besoin vu qu'elle était redevenue lucide...

"Mais oui t'es une grande fille... Je voulais juste t'aider je te signale... T'étais en train de partir dans un franc délire... J'ai actionné la soupape de secours pour éviter que tu devienne folle... Sinon je suis content de voir que tu vas mieux, le choc est passé on dirait."

Je broyais la canette de bière dans ma main avant de la lancer dans la poubelle non loin. Les entailles dans ma main se refermèrent rapidement et je m'essuyais rapidement le sang qui était dessus. Je me relevais du coffre de ma voiture et je me mis face à elle. Mes fringues étaient dans un bel état... A moitié cramé ou avec des traces de noir dessus. Je soupirais. Par contre pour Shaia... Sa devenait limite provocant comme tenue... Je ramassais la couverture qu'elle avait gentiment fait tomber par terre avant de l'enrouler dedans qu'elle le veuille ou non.

"Tes fringues sont dans un état minable toi aussi... Garde cette couverture autour de toi sa évitera que les gens se rincent l'oeil en te regardant et surtout ça m'évitera de voir ce que je ne veux pas voir..."

Je lui fis un sourire avant d'aller à l'avant de ma voiture. Je pris un paquet de mouchoir avec une bouteille d'eau dans la boite à gant et je revins vers l'arrière. Je mouillais un mouchoir et je commençais à vouloir lui essuyer le visage lorsqu'elle me repoussa. Je soupirais en lui tendant la bouteille. Qu'elle se réhydrate au moins cette tête de mule...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaia

Shaia

Nombre de messages : 108
Age : 22
Date d'inscription : 29/05/2010

Feuille de personnage
Pouvoir: invocations de deux gardiens (Eden et Enfer)
Statut: Elève
Relations:

[libre] léger souci durant le spectacle.. Empty
MessageSujet: Re: [libre] léger souci durant le spectacle..   [libre] léger souci durant le spectacle.. I_icon_minitimeLun 9 Aoû - 15:58

Il me drapa la couverture sur les épaules, me signalant qu’on voyait la moitié de mon corps... Super.. Je gardais la couverture, avide de pouvoir cachais mon corps, par simple pudeur... Je l’écouter et lui sorti :

« Je serais pas retombé dans la folie. J’ai souvent des crises comme sa, et elle n’est que passagère. Elle s’en va. Souvent mes gardiens arrivent à me résonner a temps. Ce n’était pas à cause du choc. »

Je le fixai puis détourna les yeux vers mes gardiens. Puis vers le coffre. Je m’asseyais à nouveau, sachant pertinemment que je ne devais pas trop solliciter ma cheville. Lorsqu’il s’approcha avec un mouchoir imbibais d’eau, je lui tapais sur la main, manquant de renverser la bouteille. Je m’écartais vivement. Nan mais il rêve là ?... Mes loups grognèrent. Puis se calmèrent lorsqu’il s’éloigna. J’avais pris la bouteille et passais rapidement le mouchoir sur ma peau. Le contact du froid après le chaud me faisait frissonner. Je lui rendis la bouteille peu après.

Il ne connaissait pas la moitié de ma vie. Il ne savait pas ce que j’avais enduré. Et cette crise, il la mettait sur le dos de l’incendie. Même si c’était le premier, je l’avais bien supporté. Les crises avaient débutaient a l’hôpital. Lorsque pour la première fois on m’avait séparé de mes gardiens. Le supplice était digne de celui de Prométhée. Vous vous souvenez ? Celui qu’on a enchainé à une montagne pour avoir donner le feu aux humains. Celui qui, chaque jour, se faisait dévoré le foie par un aigle. Mais moi a la place, j’avais l’impression que l’aigle me dévorait le cœur.. Jvous laisse imaginer le supplice.. Et puis, toutes ces nuits hantaient par des cauchemars, ou je revoyais la douleur de mes proches, leurs morts. Et ma mort. Une fois je vous avouerez que je m’étais vu périr dans les flammes. Une autre fois tomber dans un lac profond et me noyer... Si si, je ne sais pas nager. Je n’avais jamais appris. A chaque fois quand j’étais petite il y avait quelque chose qui m’empêcher d’aller dans l’eau. Tout le temps. De même que je n’avais jamais vu la mer ou l’océan, a part sur les cartes postales et dans mes rêves.

« A ouais au fait pour les heures de colles, je fais comment ? Sachant que je suis agoraphobe, les salles de classes pour moi c’est pire qu’une prison de gens extrêmement dangereux.. Du genre le gars de votre transformation »


Sa excuser en partie mes absences. Mais pouvait-il au moins comprendre ? Dans mon ancienne école, j’avais des professeurs particuliers qui venaient chez moi pour me donner cours. Mais souvent il me manquait des matières. Du coup j’avais de sérieuses carences, du genre en maths, en géographie et en techno... Et de fait, je n’étais jamais présente à ces cours, de peur de me ridiculiser encore plus... Mais je savais que plus sa irait, plus j’aurais un gros retard par rapport aux autres de mon âge. Je n’étais encore qu’au programme de maths de 4ieme... Oui car c’était a ce moment que j’avais décroché, que je n’avais plus rien compris...

« Si y’a du travail à faire, donner le moi dès que vous pourrez, mais je refuse que l’on me mette dans une salle avec des gens. Même si on m’attache avec des chaines. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




[libre] léger souci durant le spectacle.. Empty
MessageSujet: Re: [libre] léger souci durant le spectacle..   [libre] léger souci durant le spectacle.. I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[libre] léger souci durant le spectacle..
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel accueil de la part des oiseaux! (libre)
» Lettre [libre]
» [intervention, Tribunes: Bouquet final [PV nakor +Libre]
» Une petite baignade [libre]
» Une Ombre passe... [LIBRE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsaoberaï :: Le village :: Salle de spectacles-
Sauter vers: