AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Souffrances. [pv au premier qui poste]

Aller en bas 
AuteurMessage
Elena Walker
Admin
avatar

Nombre de messages : 96
Age : 26
Date d'inscription : 09/05/2010

Feuille de personnage
Pouvoir: Transformation en panthère noire.
Statut: Elève
Relations:

MessageSujet: Souffrances. [pv au premier qui poste]   Mar 10 Aoû - 15:27

Souffrances.

[pv au premier qui poste]


Des voix, des voix, des voix. Pleins de voix ! Qui sont-ils ? Que font-ils ? Je ne les comprends pas. Ils parlent trop et vite. Leur voix me fait mal à la tête ! Taisez-vous ! J'essayais de bouger, mais je n'y arrivais pas. Quelque chose empêchait mes bras de s'agiter, mes jambes aussi, mon corps … Je pouvais bouger les doigts, et la tête … C'est tout. Comme la dernière fois. Non ! Ce n'est pas possible ! Je ne veux pas que ça recommence ! Pas une nouvelle fois ! Laissez-moi ! Je m'agitais, essayant de me libérer. Mais, je n'y arrivais pas. J'ouvris les yeux. Je voyais tout blanc. Pas un mur, pas un meuble, pas une porte, pas une fenêtre. Je commençai à paniquer. Là-bas, dans le fond, des ombres. Elles se tournèrent vers moi et me regardèrent. Mon cœur continua de s'affoler. Ma respiration devint très rapide. Je paniquais complètement. Pas de fenêtre … pas de porte … je ne peux pas bouger … Laissez-moi ! Je dois partir ! Laissez-moi sortir ! Les ombres s'agitèrent. Elles s'approchèrent de moi. Je les regardai, terrifiée. Puis, je sentis une douleur dans mon ventre, comme une crampe. Non … Pas ça … Mon corps se mit à trembler et à s'agiter. Les ombres étaient là, à côté de moi. Les ténèbres m'emportèrent.

Des voix … Encore des voix … Elles me font mal à la tête … Ca fait mal … De la lumière … Trop … Je ne peux pas ouvrir les yeux … Je sens un liquide chaud couler sur ma joue blanche … Qu'est-ce que c'est ? Où suis-je ? Pourquoi suis-je attachée ? Les voix … Je les entends … J'arrive à comprendre des bouts de phrases … Retrouvée sous la falaise … croyait morte … battait trop vite … amenée ici … bien … d'après vous ? … tentative de suicide … attachée ? … début non … agiter et crier … l'avons attachée … hôpital. Le dernier mot résonnait dans ma tête sans s'arrêter. Hôpital … Non … Pas ça ! Tout sauf ça ! Je serrais les poings et essayai de tirer sur mes liens. Je devais sortir d'ici ! Mon dos s'arqua tandis que je me mis à crier. Sortir, je devais sortir ! Laissez-moi sortir ! Je veux sortir ! Quelque chose appuya sur mon ventre et me força à m'allonger correctement. J'ouvris les yeux et vis un homme enfoncer une aiguille dans mon corps. Je me débattis et criai une nouvelle fois. Les ténèbres m'emportèrent.

« Arrêtez ! Vous allez la tuer ! »

Me tuer ? Ne vous gênez pas. C'est pas grave. Allez-y. Faites donc. Ce n'est pas un problème. Vite. Dépêchez-vous. J'ai mal à mon œil. Encore ce liquide qui coule sur ma joue. Comme des larmes. Mais il est chaud. Je sais très bien ce qu'il se passe. Mais eux ? Quelques chose essuie ma joue blanche. J'ouvris les paupières difficilement, la lumière agressant mes yeux. Il y avait quelqu'un à côté de moi. La personne nettoyait ma joue sans arrêt. Idiote. Ca ne sert à rien. Mon œil peut saigner pendant des heures. Je voulus me redresser, mais mes mains étaient toujours attachées. Il fallait que je sorte d'ici au plus vite. Je tirais sur mes liens, je voulais sortir. Mes bras étaient engourdis, que m'ont-ils fait ? Impossible de me transformer non plus. Je les déteste.

« Docteur ! Elle se réveille !
- Reculez ! Calmez-vous, ces liens ont été créés par l'Académie, vous ne pourrez pas les casser ! »

''Académie … ? … Traître, traître, traître !''

Je m'agitais encore plus. Il m'a promit que je n'aurais plus jamais de problème avec l'hôpital. Il m'avait promit qu'on ne m'y emmènerait plus. Il m'avait promit que, si j'y allais contre mon gré, quelqu'un viendrait me chercher. Il m'avait promit que plus personne ne me ferait du mal ! Il m'avait promit ! Traître ! Toutes ces paroles ! Pour rien ! Naïve … je suis naïve … J'ai cru aux histoires de ce vieux. Je me suis dit, que s'il était vieux, il comprendrait. Je veux sortir ! Je veux l'égorger ! Il ne mérite que ça ! Traître !

« Immobilisez là !
- Non ! Ne faites pas ça ! Elle ne pourra pas supporter !
- C'est la seule chose à faire ! Reculez ! »


Mes yeux passèrent aux jaunes et le sang cessa de couler sur ma joue. Je sentis mes dents se modifier. Naïa … tu es venue m'aider. Naïa. Un homme approcha sa main. Il tenait un objet dans sa main, et au bout, une aiguille. Je m'agitais et réussi à atteindre son bras. Mes crocs se plantèrent dedans et son os se brisa. L'homme se dégagea et me gifla. Je cessai de bouger, redevenant moi petit à petit. Naïa … ne m'abandonnes pas … Naïa ! Les larmes roulèrent sur mes joues et mon corps se mit à trembler. Le sang revint, coulant de mon œil gauche. Je dois trouver un moyen de sortir. Je dois sortir. Il m'avait dit que quelqu'un viendrait me chercher, mais je ne le croirais plus. Personne n'est venue me chercher. Je dois sortir seule. Ma peau s'assombrit encore une fois et mes yeux repassèrent aux jaunes. Je ne cessai pas de pleurer. Ma poitrine se soulevait aussi rapidement que le ventre d'un félin. Il fallait que je le fasse.

''Traître … traître … traître …''

_________________

Spoiler:
 


Naïa.

[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy
Infirmier
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 04/06/2010

Feuille de personnage
Pouvoir: Transformation en fée
Statut: Elève
Relations:

MessageSujet: Re: Souffrances. [pv au premier qui poste]   Mar 10 Aoû - 19:23

    Je vous jure... Moi qui essaye désespérément de glander on trouve quand même le moyen de me faire bosser... Bon... Un milieu familier: l'hôpital. Psychiatrique? Arrêtez vos conneries je suis pas fou je suis con c'est différent... J'entrais dans l'hôpital comme si je rentrais chez moi... A l'accueil on me demanda de m'arrêter... Je sortis mon badge à la Mulder de X-files montrant que je suis... En infraction car mon permis n'a plus de points... Oups... Mauvais côté, on la refait. Je montrais donc mon badge de médecin de l'académie. Comme de par hasard, ils me laissèrent passer malgré ma tronche de cake sur la photo... Mais quand on est blonde, on avale tout! Bref... Comment s'appelait la fille que je devais sortir déjà? Elena? Encore une timbrée qui va me faire foirer mon aprem'... Je passais par les vestiaires pour emprunter une blouse à un confrère... Surtout con que frère mais bon... Je forçais également deux trois casier... Oh string à fleur! Bingo... Je l'enfouissais dans la poche de la blouse de ce chère James qui m'avait gentiment prêté sa blouse sans le savoir... Je sortis ni vu ni connus du vestiaire... En même temps ils me connaissent pas donc c'est logique non? J'entrais dans l'ascenseur et je vis une jolie demoiselle avec des attributs bien prononcés. Elle me demanda quel étage...

    "Le même que l'adresse de votre chirurgien esthétique... Sinon au 3 eme."

    La femme me foudroya du regard avant d'appuyer sur le 3 eme. Soumise.... On arrivait à l'étage désiré et je m'arrêtais dans le couloir. J'entendis un "vieux con" derrière moi qui me fit sourire. Je vous l'avez dis non? Alors... La chambre de torture... D'après les cris, par là... Je marchais tranquillement dans les couloirs en poursuivant la piste des cris, qui étaient loin d'être des cris de plaisir croyez moi... Je trouvais enfin la chambre. Je déboulais sans ménagement, faisant sursauter les doc déjà présents. Je soupirais.

    "Que faites vous là vous?"
    "Et ben en fait... Je cherchais une partenaire pour danser la polka et je n'ai pas eu d'autre choix que cette fille... En plus, quand elles sont folles et clostro c'est encore plus marrant!"

    Ils me regardèrent avec des yeux de merlans frit... Je m'approchais et je retirais la seringue du bras de la jeune fille. De la morphine! A cette dose? C'est un éléphant ou quoi cette fille...? Je la regardais un instant. Ah oui elle était folle et bien comme il faut... Je fis apparaitre Lisa sur le corps de la jeune fille en soupirant. Je m'approchais d'elle et je posais mes mains sur ses tempes en fermant les yeux. Lisa elle vint poser le bout de son museau sur le front de la jeune fille et celle-ci s'endormit sur le champs, reprenant une respiration normale et un rythme cardiaque stable. J'ouvris les yeux en relâchant ses tempes. Je pris ensuite son lit après avoir débranché toute les machines. Je regardais alors les autres qui ne pouvaient voir Lisa sur le corps de la jeune fille.

    "Un vieux truc chinois... j'ai appris ça dans un café à Chinatown..."

    Je profitais de ce moment pour me faire la malle discrétos avec Elena. Je nous emmenais jusque sur le toit sans trop attirer l'attention... Une foi sur le toit, je détachais la jeune fille avant de demander à Lisa, qui était sur elle pour maintenir son sommeil, de revenir. Ceci eu pour effet de réveiller lentement et en douceur la jeune fille. Je soupirais en la regardant.

    "Vous êtes arrivée à destination, la température extérieur est de 24°C et le temps est ensoleillé. Air House vous remercie d'avoir voyagé avec nous. Quelle idée de tomber d'une falaise? Il y a mieux pour arnaquer la CQ!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Walker
Admin
avatar

Nombre de messages : 96
Age : 26
Date d'inscription : 09/05/2010

Feuille de personnage
Pouvoir: Transformation en panthère noire.
Statut: Elève
Relations:

MessageSujet: Re: Souffrances. [pv au premier qui poste]   Mar 10 Aoû - 22:32

Il avait réussi. Connard. Je la voyais bien, elle était là, plantée dans mon bras. Je voyais ma peau s'éclaircir peu à peu. Mon œil se remit à saigner et à me faire mal. Pourquoi ne voulaient-ils pas me laisser sortir ? J'ai fait quoi de mal encore ? Laissez-moi partir … Je veux retourner chez moi ! Je dois retourner chez moi ! Laissez-moi … Un homme entra en faisant sursauter les autres médecins. Ma vue se brouilla alors qu'il s'approchait de moi. Je voulus résister contre le sommeil, je voulus bouger. Mais je tirais à peine sur mes chaines et mes paupières se fermaient à moitié. Je vis l'homme enlever l'aiguille de mon bras et je sentis quelque chose bouger sur moi. L'homme me toucha et ce contact suffit à mon cœur pour faire un bon et battre trop vite. Il me faisait mal. Je vis alors un serpent sur moi, toucher mon front. Mes paupières se fermèrent d'elle-même et les ténèbres m'emportèrent une troisième fois. Si le serpent est celui qui doit prendre ma vie, j'espère au moins qu'il ne me fera pas oublier que sur cette terre, j'ai eu des amis.

Traître.
Je sentis les ténèbres se retirer. Derrière le voile rouge de mes paupières, il y avait la lumière. Je n'ouvris pas tout de suite les yeux. J'attendais. Je ne sais pas ce que j'attendais. Peut-être encore un coup du traître ? Je ne sais pas. Mais j'attendais. Encore un petit peu. Je voulais aussi vérifier si je me souvenais. Si je me rappelais du visage de mes amis, de leur nom. Mon cœur s'apaisa. Oui, ils étaient toujours là. En moi. On ne me les enlèvera pas. Je le promets. J'entendis une voix masculine. L'homme de tout à l'heure ? Mais cette odeur. Je ne pouvais pas l'ignorer. C'était celle du traître. J'ouvris les yeux lentement et tournai la tête vers l'homme. Une blouse ? L'odeur venait de là, de lui. Ma peau s'assombrit et mes yeux devinrent jaunes. Je me jetai sur lui et le plaquai au sol, le tenant au cou d'une main. Ma peau continuait de s'assombrir, elle était presque noire maintenant. J'ouvris mes paupières, dévoilant mes yeux jaunes. Un mot sortait de ma bouche sans arrêt. Toujours le même.

''Traître. Traître. Traître. Traître. Tu n'es pas le traître … qui es-tu ?''

Je le fixai droit dans les yeux. Ma colère ne cessait d'augmenter. Ce n'était pas lui. Il n'était pas du tout comme lui. Alors pourquoi cette odeur était-elle là ? Pourquoi sur lui alors qu'il n'est pas le traître ? Je fronçai les sourcils et le soulevai légèrement pour le regarder de plus près. Aucun doute possible. Ce n'est pas lui. Je fermai les yeux et serrai les dents. Mon poing libre se leva et s'abattit à quelques centimètres de son visage. Je le lâchai sans jeter un seul regard au trou dans le sol. Je me redressai et poussai le lit pour passer. Je m'arrêtai au bord du toit et regardai plus bas. C'était un grand bâtiment. Mais la falaise était plus haute. Ce n'est pas la même chose. Ma peau redevint blanche et mon œil gauche se remit à saigner. Je ne voyais plus rien de cet œil, seulement des ombres floues. C'est toujours comme ça avec lui. Ils l'avaient dit à l'hôpital. Ils avaient dit que mon œil n'était pas normale. Je n'étais pas censée pouvoir voir avec une pupille blanche. Là, il ne fonctionne plus mais je sais que ça va revenir, tôt ou tard. Et il cessera de saigner.

''Je ne suis pas tombée. Je me retournai vers lui, pour le fixer de mes yeux bicolores. J'ai sauté.''

Je n'essayais pas de lui faire peur. J'avouai seulement la vérité. Personne ne m'a poussé, et je ne suis pas tombée. J'étais seule, en haut de cette falaise. La pluie tombait fortement et pourtant, je la sentais si douce. Je regardais la mer s'agiter en bas. Elle était si belle. Elle m'attirait, elle m'appelait. J'ai pensé à mes amis, mais j'avais envie de la rejoindre. De sentir sa caresse. J'ai fermé les yeux, j'ai pensé à Jin, j'ai pensé à cette femme qui m'aide si souvent. Mes amis. Puis j'ai ouvert les yeux, et je me suis dit que je les reverrais plus tard. J'ai fait un pas en avant, le pas qu'il me manquait pour tomber. Quand la mer m'a emporté, la pluie a cessé et le vent s'est calmé. Même l'eau a cessé de s'agiter. Et elle m'a poussé sur la plage, dans cette grotte sous la falaise. J'ai ouvert les yeux, j'ai sourit et le noir. Après j'étais ici. Dans cet endroit de malheur !

''Je fais ce que je veux de toute façon ! Qui es-tu ? Que fais-tu ici ? Pourquoi m'as-tu amenée ici ? Pourquoi portes-tu l'odeur du traître sur toi ?''

_________________

Spoiler:
 


Naïa.

[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy
Infirmier
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 04/06/2010

Feuille de personnage
Pouvoir: Transformation en fée
Statut: Elève
Relations:

MessageSujet: Re: Souffrances. [pv au premier qui poste]   Mer 11 Aoû - 14:13

    Si je m'attendais à ça... Folle? Le qualificatif était trop faible pour elle... Complètement cinglée serait plus approprié... Bref, ce n'est pas que j'aime pas qu'une jolie fille me saute dessus mais quand elle est encore sous l'effet des drogues de nos chères amis médecins, et qui de plus a un petit vélo qui tourne mal là haut... C'est pas ce que je pourrais qualifier d'un rêve... Enfin bon. Traitre? James? Mais non... Le seul qui a été trahis ici c'est moi... Il m'avait promit de ne pas me déranger chez moi... Et voila le résultat... En tout cas elle semblait l'adorer ce vieux Bowmore... Vu l'accueil qu'elle m'a réservée... Qui j'étais? J'aurais envie de lui répondre "Ton pire cauchemar" mais je pense que la situation n'est pas propice... Elle se releva et partit au bord du toit... Ah non j'irais pas la chercher une deuxième foi... Merde quoi... Je sentais le parfum de la mort dans cet hôpital... C'était vraiment désagréable... Je me relevais en retirant la poussière sur moi. J'en profitais aussi pour retirer la blouse de ce chère James et je la jetais sur le brancard.

    Et bien c'est de mieux en mieux... Maintenant elle dit qu'elle avait sauté d'elle même... Je veux bien que les chats retombent toujours sur leurs pattes mais bon... Je me rapprochais d'elle ou plutôt du brancard sur lequel je m'installais. Un bon roupillon... Ben quoi? Je l'avais sortit de l'hôpital, j'avais fini mon taf non? Lisa apparut devant moi et commença à me parler mentalement. Comment ça on est pas "sortit" de l'hôpital? On est dehors non? Donc j'ai fini... Quoi toujours considéré à l'Hôpital? Pfff... Vraiment chiante Lisa... Je me redressais sur le brancard et je regardais la jeune tarée de service. Elle me bombarda de question... Elle veut pas la taille des mes slip tant qu'elle y est? Je vous jure...

    "Je suis House, Gregory House. Je suis l'infirmier de l'Académie. Ce que je fais ici? Bonne question... Il était prévu que je sorte une certaine élève de l'hôpital... Pourquoi t'emmener ici? T'es claustrophobe je te rappelle... Et pour l'odeur de ce bon vieux James c'était à cause de sa blouse... Sinon je suis célibataire et je cherche l'élu de mon coeur..."

    Ok la dernière partie était du bonus et surtout complètement du foutage de gueule mais bon... Cette fille semblait bien joyeuse! LSD? Exta? Ou c'est du naturel? Là est la question... Enfin bon... On s'en fou un peu à vrai dire... Je la fixais toujours. Elle est peut-être adorable au fond... Mais bon... Faudrait la connaitre quoi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Walker
Admin
avatar

Nombre de messages : 96
Age : 26
Date d'inscription : 09/05/2010

Feuille de personnage
Pouvoir: Transformation en panthère noire.
Statut: Elève
Relations:

MessageSujet: Re: Souffrances. [pv au premier qui poste]   Mer 11 Aoû - 16:16

L'homme me parla. Je ne compris pas tout mais le nécessaire. Gregory House, infirmier, il n'est pas James. Je tournai vivement la tête vers lui quand il dit qu'il était célibataire. J'allais lui dire que je n'en avais rien à faire de sa vie sentimentale quand j'entendis un petit bruit que je connaissais bien. Ce bruit je l'entendais si souvent quand je jouais avec mes clés. Je me retournai pour une clé commencer à tomber. Comment avait-elle fait pour se détacher de mes cheveux ? Je ne pouvais pas laisser cette clé tomber. Pas celle-là. Je sautai en tendant la main. J'attrapai la clé et la serrai contre moi. De mon autre main j'attrapai le bord du toit. Ma peau s'assombrit une nouvelle fois. Je pus remonter en tirant sur mon bras grâce à la force de Naïa. Ma peau ne cessai de s'assombrir. Il y avait un problème, je n'arrivais pas à me transformer. Je m'approchai du lit où l'homme était allongé et attrapai le bord du lit de ma main libre. De l'autre je serrais toujours la clé de Jin contre moi.

''Je me fous de ça ! C'est TON problème !''

Je tirai d'un seul coup le lit qui tournoya à ras du sol avant de basculer du toit. L'homme était toujours là, bien sûr, ce serait trop beau sinon. Pourquoi je ne peux pas me transformer ? Je tombai à genoux, le regard vide. Ca faisait mal. Naïa ? Qu'est-ce qu'il se passe ? Aide-moi. Je dois partir d'ici. Ma peau cessa de s'assombrir, elle était déjà presque noire. Ma nuque me brûlait mais c'était supportable par rapport à la douleur dans mon sang. Que m'ont-ils fait ? Je les hais. J'ouvris la main pour regarder la clé dans ma paume. Je me relevai, essayant d'oublier la douleur. Je dois partir. Avec ou sans Naïa. Je m'approchai de la porte du toit et m'arrêtai devant. Je posai ma main sur la poignée et voulu la tournée. Elle se cassa dans ma main. Je sursautai et n'eus même pas besoin de réfléchir. Un bon coup de pied et la porte vola à l'intérieur.

''Dommage pour toi, James risque de t'engueuler, mais moi, je sors d'ici. Et je n'aurai pas besoin de ton aide !''

_________________

Spoiler:
 


Naïa.

[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Souffrances. [pv au premier qui poste]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Souffrances. [pv au premier qui poste]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Récit du premier voyage de Sa Majesté en Araucanie
» Haiti-Premier ministre :Il s'appelle Ericq Pierre !
» Le premier ministre Michèle Pierre-Louis au mini-sommet économique de Punta Cana
» Le discours du premier ministre J E Alexis
» Le Premier ministre en voyage de santé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsaoberaï :: Le village :: Hôpital-
Sauter vers: